Accueil | Notes de Presse | Consciente du danger imminent qui nous menace, l’OPL tire la sonnette d’alarme

Consciente du danger imminent qui nous menace, l’OPL tire la sonnette d’alarme

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

L’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) a pris connaissance du Rapport de la Commission Indépendante d’Évaluation et de Vérification Électorale (CIEVE) remis, le 30 mai 2016, au président provisoire de la République,  Monsieur Jocelerme PRIVERT.   

L’OPL salue le professionnalisme des commissaires qui, dans le respect du délai de 30 jours imparti, lui ont soumis leur rapport transmis aussitôt, aux fins utiles, au président du Conseil Électoral Provisoire (CEP), Monsieur Léopold BERLANGER.  

L’OPL prend acte des conclusions du Rapport de la CIEVE qui permettent à l’opinion nationale et internationale -ainsi que le soutenaient  haut et fort les forces vives de la Nation -, d’avoir confirmation des fraudes massives et impensables entachant grossièrement les élections de la honte du 9 août et du 25 octobre 2015.  

Elle y applaudit, évidemment. Toutefois, dans le cadre des prescrits du décret électoral, elle déplore dans les recommandations de la Commission, l’absence, à tout le moins, de sanctions justifiées à l’encontre des auteurs ou des co-auteurs de cette tentative de hold-up électoral.    

Par ailleurs, le coup d’État parlementaire du 7 février ayant conduit l’ex-président du Sénat Jocelerme PRIVERT au Palais national, se transforme ces jours-ci en un bras-de-fer bruyant, opposant dangereusement, par médias interposés, dans la rue ou autrement, la présidence et le parlement. Il n’est donc point exagéré de penser qu’une telle situation peut entraîner l’effondrement des institutions étatiques, déjà si fragiles et souffrant en outre d’un énorme déficit de légitimité. Devons-nous alors, face à une telle éventualité, et en vertu de l’accord du 5 février 2016,  envisager le départ, le 14 juin prochain, du président PRIVERT, de l’Administration PRIVERT/JEAN-CHARLES ou l’autodissolution du Parlement ? Aucun patriote ne saurait, sans réagir, laisser ce pays sombrer dans le chaos et l’anarchie.  

Consciente du danger imminent qui nous menace, l’OPL tire la sonnette d’alarme et convie les acteurs de la société politique, de la société économique et de la société civile, à la concertation et au dépassement de soi, afin d’aboutir à un compromis historique permettant, enfin, la tenue d’élections libres et transparentes en Haïti, selon le calendrier électoral établi par le CEP.  

L’OPL presse les membres de la communauté politique de se hisser à la hauteur des circonstances pour que, à la faveur d’un élan patriotique exemplaire, nous puissions, nous toutes et nous tous : contribuer à la renaissance de cette Nation meurtrie ; la lancer une fois pour toutes dans la voie de la modernité ; la sortir pour de bon de cette épuisante période de transition qui dure, hélas, depuis plus de trente ans ; retrouver notre dignité de peuple souverain, respectueux des droits du citoyen dans un État de droit démocratique et prospère.   

Voici, fidèles à nous-mêmes, à nos principes et à nos valeurs, la position du Comité exécutif national de l’OPL, dans la situation préoccupante du moment.  

VIVE HAÏTI!  

Pour le Comité exécutif national de l’OPL :   

      Sauveur Pierre ÉTIENNE  

       Coordonnateur général  

 

 



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0