Accueil | Notes de Presse | Mise en garde de la FHF aux clubs dissidents

Mise en garde de la FHF aux clubs dissidents

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Il nous plait surtout de vous rappeler que les clubs membres de la FHF sont obligés de disputer les compétitions pour lesquelles ils sont qualifiés.

L’Art. 13 alinéa c des Statuts de la FHF – Mai 2007, l’obligation des membres, stipule : Prendre part aux compétions et aux autres activités sportives placées sous l’égide de la FHF.

Par la même occasion nous vous signalons qu’ayant déclaré forfait pour les deux journées déjà jouées, le club court le risque aux termes de trois (3) forfaits consécutifs,  d’être  déclaré forfait général en addition des autres mesures disciplinaires prévues dans de tels cas, mesures qui, compte tenu de l’avertissement de la FIFA et de la CONCACAF,  seront entérinées par celles-ci avec effet  au niveau mondial, et ne pourront donc pas être annulées même quand l’instance dirigeante de la FHF aura été changé. Réf. Art. 5.15 et 5.16 (Règlements des Championnats Nationaux – Saison 2014).

En addition des sanctions de deux (2) saisons et de l’obligation de recommencer dans les compétitions de la FHF par la division la plus inférieure.

Nonobstant les préjudices causés au football haïtien, aux équipes et aux joueurs, arbitres, entraîneurs, fans de football privés de travail et surtout de compétition au moment où notre pays à un calendrier international chargé avec de nombreuses compétitions lors des prochaines années, préjudices causés à l’Etat haïtien qui s’est engagé dans un processus d’aménagement d’espaces de compétition dans plusieurs régions et que les associations nationales de sport se doivent de valoriser et d’exploiter au profit de la jeunesse et de l’apaisement social dans le pays.

Il est important de noter que toute tentative de monter, comme annoncé, une structure de compétition de football parallèle sera suivie de sanctions supplémentaires pour les clubs, les officiels et aussi les entraîneurs et arbitres impliqués ; le vice président de la FIFA ainsi que les officiels l’ont en maintes fois rappelé lors de nombreuses correspondances et lors de la réunion de Miami.

C’est d’ailleurs ce tableau que personne ne souhaite pour aucun de nos clubs, tableau sombre largement détaillé par les avocats de la FIFA et de la CONCACAF qu’ils nous invitaient à éviter à tout prix.

Il nous semble que la gravité de cette attitude n’a pas été clairement appréhendée,  seule façon d’expliquer l’entêtement  de la part de responsables, aimant le football.

C’est pour éviter ce radicalisme dont vous, actuels dirigeants, ne serez pas les seuls à en souffrir que nous avons fait preuve de tolérance, d’autant que la FIFA et la CONCACAF se sont engagées à nous accompagner dans cette modernisation de nos compétitions et surtout à travailler avec nous dans un processus urgent de révision de nos textes de statuts, de règlements dans les semaines à venir pour prévenir les ennuis auxquels nous faisons face.

Le respect des règlements et statuts est l’ABC des principes du FAIR PLAY.

Comptant sur votre sens de dépassement, de votre passion pour le JEU, de la primauté des intérêts des athlètes et dans l’objectif de ne pas perdre les acquis de ces dernières années qui ont vu Haïti émerger et revenir sur la carte du football international….. pour le bon jeu, JOUEZ !

Recevez messieurs les dirigeants, nos sincères salutations.

CC : FIFA – CONCACAF –CFU – PRESSES



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0