Accueil | Notes de Presse | NOTE DE RECTIFICATION DES PROPOS DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE: LES GRENADIERS SONT DES PATRIOTES ET MÉRITENT LE RESPECT

NOTE DE RECTIFICATION DES PROPOS DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE: LES GRENADIERS SONT DES PATRIOTES ET MÉRITENT LE RESPECT

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Lors de la remise des certificats aux 600 nouveaux moniteurs sportifs mercredi dernier au local du MJSAC, le président Martelly a déclaré que les joueurs haïtiens vivant à l’étranger sont « des joueurs achetés par la Fédération Haïtienne de Football (FHF) pour défendre les couleurs du pays car les amants du foot ne connaissent pas vraiment ces intrus ». Dans une note de presse de la FHF, le président Dr Yves Jean Bart a démenti ouvertement les propos du chef de l’Etat.

La Fédération Haïtienne de Football a écouté avec tristesse et déception des déclarations publiques de S.E. Michel Joseph MARTELLY, Président de la République, faites  deux (2) fois récemment (en Juillet dernier à La Plaine du Nord) et hier mercredi 2 Octobre au siège du MJSAC traitant de manière irrespectueuse et dégradante les footballeurs internationaux expatriés et licenciés à l'étranger de « BAN NEG RANMASSE KI PA AYISYEN «

Le paradoxe dans cette affaire est que depuis l‘avènement de ce Gouvernement, tous les athlètes formés par l'Etat haïtien à l'ENTS sous l'égide du Gouvernement avant même qu'ils terminent leur formation sont interdits de jouer ni dans des clubs, ni dans les sélections d'Haïti.

Cela voudrait dire qu''un Joueur comme Messi qui a grandi et s'est épanoui en dehors d'Argentine qui se met au service de son pays actuellement n'est pas Argentin, ou un SHOUBOU, un Wyclef JEAN ou même un Michel Martelly qui ont fait fortune en terre étrangère ne sont pas Haïtiens. C'est une forme d'expression très négative et malheureuse qui va alimenter l'ostracisme vis-à-vis des Haïtiens vivant en terre étrangère, une diabolisation qui aura pour effet de creuser une discrimination préjudiciable à la nation et ses fils parmi les plus méritants.

Ceux qui alimentent le discours du Chef de l‘État de réflexions aussi dangereuses et discriminatoires oublient que son Gouvernement déploie une politique basée sur la force de la
DIASPORA.

Comment peut-on diaboliser et traiter de NEG SOU TET KAY un patriote qui fait rayonner partout le nom du pays ; comment peut-on traiter d'apatrides les Jeff Louis (AS NANCY, de Mirebalais), Kervens Belfort (Suisse, FC Sion de la Gonâve), Judelin Aveska (Etudiantes de Argentine, Cap Haïtien), Mechack Jérôme (Sporting Kansas de LIANCOURT), Peterson Joseph,
(Sporting Kansas de laCroix des Mission)Jean Philippe Peguero (de Port De Paix), Jean Eudes Maurice (Paris St Germain, de Croix des Bouquets), Reginald Goreux (Standard Liège né à Saint Michel de I'Attalaye), Jean Marc Alexandre (Orlando City né à Verettes), Johny Placide (France, Stade de Reims de Macéan, Aquin), Renald Metellus (FC Le Havre de Miragoane), Hervé Bazile (FC Amiens ,de La Colline d'Aquin), Wilde Donald Guerrier(Wisla Cracovie né à Chantal), Kim Jaggy ( FC Will, né à Delmas), Sony Nordé (Egypte et né à Delmas), Pierre Jean Jacques (SM Caen, du Cavaly de Leogane), ,,.etc.etc...etc...

C'est Dommage que les Conseillers du Président de la République dont on ne doute pas de son amour du football s'amusent à intoxiquer le chef de l‘État de fausses informations dans le but de détruire l‘extraordinaire travail que nous faisons à former des jeunes pour réussir une carrière pro à l'étranger et parallèlement à élever le niveau de nos compétitions et de nos équipes nationales, et surtout ils ne visent qu'à détruire tout ce que la FHF entreprend pour créer un échec dont ils essaieront de profiter par la suite.

C'est dommage que le Président de la République, qui ne cesse d'inviter des Hommes d’Affaires à venir investir au pays et qui clame sa volonté de lutter contre la pauvreté extrême, ostracise les Haïtiens de l'Extérieur et leurs descendants et à travers eux, l'ensemble des Haïtiens qui ont été chercher leur salut à l'étranger ; cet ostracisme et cette tendance qui refuse la qualité d'Haïtiens aux expatriés et dont le Président lui-même qui a vécu lui-même longtemps en terre étrangère est la 1ère  victime de cette discrimination qui voit comme apatride tout haïtien ayant laissé un certain temps le pays.

La FHF, n'a d'autre objectif que :
•    D'aider le plus haïtiens à se construire un futur propre par des moyens sains en faisant fortune grâce au football
•    De construire la meilleure équipe nationale sans exclusion ni préjugé avec les meilleurs talents nationaux et internationaux pour une représentation digne du pays sur la scène mondiale.
•    De continuer sa stratégie utilisée d'ailleurs dans les 209 Fédérations membres de la FIFA à savoir l'équipe nationale appartient au pays et tous les natifs natal ont le droit et le devoir de défendre les couleurs nationales.

Bizarrement, lors de ces déclarations révoltantes, les deux Joueurs internationaux cités en exemple par le Chef de l'Etat comme « natif natal » Jean Roland Dartiguenave (VENEZUELA) et Jhony Descollines (SALVADOR) ont eux aussi monnayé leurs talents dans des Associations nationales étrangères avant de revenir en fin de carrière au pays.

La FHF qui est le gestionnaire des sélections nationales réaffirme que notre pays, grâce aux investissements de nos Clubs, à nos programmes de jeunes, au travail des éducateurs Haïtiens assistés d'experts étrangers que HAITI, n'a jamais disposés d'autant de joueurs de haut niveau susceptibles de la faire monter encore plus haut dans la hiérarchie internationale et il n'est pas normal qu'au moment où le monde entier félicite les progrès accomplis SANS RESSOURCES par le football haïtien que d'autres, cachant leur ambition et intérêt personnels, s'amusent et aient I ‘audace de saper cette ascension en utilisant la puissance publique pour porter le plus HAUT RESPONSABLE à insulter et dénigrer des patriotes qui chaque semaine, sur les stades prestigieux d'Europe et d'Amérique vendent gracieusement HAIT CHÉRIE ET SA JEUNESSE CONQUÉRANTE.



LA FHF



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00