Accueil | Ranmase | ‘’Jovenel Moise, un simple gérant de champs de banane’’, Desras Simon Desras

‘’Jovenel Moise, un simple gérant de champs de banane’’, Desras Simon Desras

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Panel Ranmase ce Samedi 12 Decembre 2015 : Jean Monard Metellus ( Presentateur ), Schiller Louidor, Fednel Monchery, Sanon Rudy Thomas, Guychard Dore, Desras Simon Dieuseul, Fedner Bazile ( Schuman )

L’ancien président de l’Assemblée Nationale a alimenté la chronique de Ranmase de nouvelles révélations sur le candidat à la présidence du pouvoir qui ne serait en fait qu’une simple marionnette de Martelly pour barrer la route à une équipe de l’opposition qui pourrait le juger pour ses nombreuses forfaitures et dérives durant sa présidence.

‘’Jovenel Moise aurait déjà tenté de tout laisser tomber mais, le président Martelly l’a fait installer chez lui, dans la chambre de son fils-ainé (Olivier) pour s’assurer qu’il joue bien son rôle jusqu’au dénouement de cette crise’’, a indiqué Desras Simon Dieuseul qui a poursuivi ‘’à tort, on répète à tout bout de champ que Jovenel Moise est un grand agriculteur, un grand investisseur dans un projet porteur sur 145 ha de terre de bananes dans le Nord-est et on oublie de souligner que Agri-Trans (l’entreprise de M. Moise) n’est que le sous-traitant d’une grande compagnie martiniquaise (SICABM, Société bananière martiniquaise), propriété de Gilles de Renald, l’un des BEKE (habitant créole avec une peau de couleur blanche)  de cette ancienne colonie française (les 4 grandes familles économiques du pays)’’.

L’ancien sénateur du plateau central met d’ailleurs le public en garde contre une éventuelle contamination chimique de ces bananes et le risque qu’elles peuvent causer sur la santé de ceux qui les consomment. ‘’Dans la campagne de fumigation menée par Agri-Trans dans les champs de banane pour éliminer des bactéries et autres insectes nuisibles, on utilise une substance appelée Chlore de cône  qui est nocive pour les humains qui seront appelés à consommer les bananes quand elles arriveront à maturité.’’

Doré Guichard et Fednel Monchery, les deux représentants de l’exécutif à l’émission (l’ancien député McFerl Morquette représentant lui-même la primature) ont crié au scandale  arguant que l’attitude de Desras Simon Dieuseul est à la fois imprudente et irresponsable. Le premier indiquant que si tel était le cas, la grande Allemagne qui est quand même une référence en matière de contrôle de qualité n’achèterait jamais ces bananes et le second accusant Desras de faire le ‘’buzz’’ ou le ‘’hit’’ car, celui-ci, dit-il, ne peut ne pas remplir la ‘’rubrique-zin’’ de nouvelles trouvailles à chaque fois.

L’ancien député McFerl Morquette avait d’entrée de jeu indiqué qu’il n’était pas venu défendre l’indéfendable, sous-entendant que sa démarche serait différente de celles des deux ‘’Tet Kale’’ au panel, façon pour lui aussi de prendre ses distances par rapport aux élections que le pouvoir veut faire passer pour honnêtes et transparentes. Toutefois, il reconnait qu’il soutient un homme de ce pouvoir, le premier ministre Evens Paul dont il est un conseiller et qui est certes de facto mais, qui est pour lui un personnage historique et qui mérite la reconnaissance de la nation.

Desras Simon Dieuseul conteste cette dimension qu’on attribue à KP. ‘’Le PM est un tyran aujourd’hui ; il se met aux côtés de Martelly pour accomplir de sales besognes’’, a dit le sénateur qui croit même, au contraire de ce qu’avait dit M. Morquette, que l’ancien maire de Port-au-Prince a choisi de se mettre dans cette situation puisqu’il avait accepté le poste tout en sachant qu’il aurait à contourner le parlement pour sa ratification.

Fednel Monchery (soutenu par Doré Guichard) a croisé le fer avec le Dr Schiller Louidor de Fanmi Lavalas sur l’appropriation par cette formation politique (pourtant de création récente) de certaines dates ‘’historiques’’ ou ‘’politiques’’ récentes comme le 16 Décembre à venir alors qu’il y a d’autres partis et des combattants politiques qui avaient joué un grand rôle dans ces faits d’importance.

‘’Je n’ai pas cette prétention, loin de la, qui suis-je pour décider d’exclure de valeureux compatriotes qui ont lutté pour la cause de la démocratie mais, nous devons reconnaître que certains ont trahi entre-temps la lutte du peuple et c’est pour ça que j’invite ceux qui se sentent toujours concernés par la détresse du peuple vilipendé par le régime de Tet Kale à venir marcher et manifester avec nous ce 16 Décembre pour dire non aux élections truquées Martelly-KP-Opont’’, a dit Schiller Louidor.

Doré Guichard est revenu sur la marche des organismes de droits humains le 10 Décembre écoulé  pour accuser ceux-ci d’épouser des idées de la droite alors qu’ils auraient du être de sensibilité gauchiste. Il prend en exemple les droits pour lesquels les ODH se sont soulevés lors de la marche, à savoir le vote de la population qui n’a pas été respecté oubliant les droits économiques et sociaux.

Le professeur Simon St-Hubert est intervenu à l’émission pour prendre le contre-pied des arguments de M. Guichard en indiquant que celui-ci porte des critiques et des jugements sans se renseigner car, justement c’est la bataille quotidienne des Organismes de Droits humains qui, parfois, investissent leur propre budget dans la prise en charge des besoins économiques et sociaux de certains groupes défavorisés et vulnérables de la société.  Desras Simon Dieuseul qui n’en avait toujours pas fini avec ses accusations a confié qu’une enveloppe environ de 10 millions de dollars aurait été allouée aux conseillers pour favoriser les candidats du pouvoir et le seul Pierre-Louis Opont en serait sorti avec 3 millions. Et preuve de la méchanceté et de la corruption qui gangrène cette équipe, le conseiller Ricardo Augustin roule avec un véhicule du palais national et son chauffeur émarge  également au budget du palais, a encore accusé l’ancien parlementaire.

Roody Thomas Sanon, chroniqueur sportif à Radio Ibo,  était aussi invité à parler de son initiative de porter plainte vendredi dernier contre les conseillers électoraux pour s’être joués des votes du peuple. Le journaliste a eu des mots durs pour qualifier l’attitude des juges électoraux  et il s’en était pris aussi aux représentants du pouvoir au panel arguant que les grands bonnets de ce régime, ceux qui gagnent beaucoup d’argent ne viennent jamais à Ranmase ; ‘’Ils vous prennent pour leurs suppôts et vous envoient faire le sale job’’, a dit M. Sanon provoquant la colère t l’énervement de Fednel Monchery.



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
3.00