Accueil | Ranmase | ‘’L’on doit se préparer pour, le moment venu, fermer le pays de sorte que Martelly ne puisse pas le laisser’’, Desras Simon Dieuseul

‘’L’on doit se préparer pour, le moment venu, fermer le pays de sorte que Martelly ne puisse pas le laisser’’, Desras Simon Dieuseul

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Dieuseul Desras entoure de Rudy Herivaux et de Jean Baptiste Bienaime - Ranmase 26 Septembre 2015

L’ancien président du sénat de la République ne fait pas dans la dentelle quand il s’agit de critiquer le Chef de l’Etat haïtien, Michel Martelly, et il ne ménage pas non plus ses critiques vis-à-vis de l’équipe qui l’entourage et de la communauté internationale qui est toujours prête à le supporter dans “son plan de sabotage de toutes les institutions démocratiques du pays”. Desras Simon Dieuseul veut pour preuve les dernières élections qui étaient, selon lui, “une mascarade planifiée par le CEP croupion et le palais National”.

‘’Allez maintenant (ce samedi), dans le voisinage de la résidence du président Martelly à Péguy Ville, dans une maison qu’ils ont louée du Dr Térin (pas plus de détail sur son nom), vous allez trouver encore sur place des matériels qui ont servi à fabriquer les bulletins du 9 Août et ceux pour les présidentielles du 25 Octobre sont déjà en préparation ; alors, que ces bulletins sont supposés avoir été imprimés à Dubaï’’, a accusé l’ancien parlementaire qui parle d’une différence de 6 millions de dollars entre les chiffres annoncés pour les bulletins et leur cout réel.  

L’ancien représentant du Plateau Central au grand corps qui est aujourd’hui candidat à la présidence prévoit des jours sombres pour le locataire du palais national. ‘’Le blanc a l’habitude de planifier l’exil de nos dirigeants corrompus et malhonnêtes, on doit s’assurer, cette fois-ci, que Martelly ne puisse pas partir ; “sa place est au pénitencier national pour les vols, dilapidations de caisses de l’Etat, détournement de fonds et surtout pour la démocratie qu’il a torpillée’’. 

Son collègue, le sénateur Jean Baptiste Bien-Aimé a pris le soin d’ajouter que sa famille doit le rejoindre en taule, à commencer par le fils ainé pour lequel “Martelly a du dépenser 5 millions de dollars comme caution en échange de sa libération la semaine dernière aux Etats-Unis. ‘De hommes d’affaires haïtiens ont collecté cette somme qu’ils ont remise à Martelly en échange de privilèges liés à une situation de monopole sur certains produits de consommation de base dans la société et c’est ce qui explique cette mesure scélérate de Wilson Laleau sur 13 produits dominicains. Le même deal (entre mafias de la politique et du secteur des affaires) prévoit le financement de la campagne présidentielle de Jovenel Moyse comme stipulé dans ce document de PHTK envoyé au président Martelly’’. 

Me André Michel a ‘’décortiqué’’ la correspondance du PHTK au président Martelly en dénonçant la connexion inacceptable et déloyale entre le parti présidentiel et l’Etat central. ‘’On a affaire à un état bandit, un état voyou, un narco-état et ceux qui s’obstinent à aller aux élections avec un tel pouvoir, un tel CEP s’arrange aussi pour hypothéquer l’avenir immédiat et futur de ce pays’’, a déclaré le juriste qui a annoncé cette semaine son retrait de la course à la présidence. Au directeur général du Ministère des Affaires Sociales qui avait qualifié le document du PHTK de tract, André Michel a rétorqué en disant : ‘’Jean Monard Metellus a des sources qu’il peut pas révéler et moi aussi mais, des gens censés de ce pays savent que la fuite dans la presse du document a été provoquée par le pouvoir lui-même et le document est authentique et d’ailleurs plusieurs points comme la révocation du ministre de l’Agriculture et les 13 produits dominicains interdits sont en train d’être appliqués’’. 

Quand Roody Heriveaux a essayé de vanter les mérites de l’Administration actuelle pour faire montre de son admiration sans borne pour le ‘’grand progressiste’’ qu’est Martelly, l’ancien sénateur Kelly Bastien a répliqué avec mesure et modération pour dire à son ancien collègue du sénat qu’à l’arrivée de Martelly au pouvoir il y avait dans l’Artibonite 32 ha de terres irriguées et qu’aujourd’hui, on en est réduit à 20. L’inflation a atteint ces temps-ci le chiffre record de 10% et notre dépendance en matière agricole et de consommation en général n’a jamais été aussi prononcée et la croissance économique tant espérée n’est pas venue.

La situation a dégénéré quand André Michel a tenté de dire que seuls ceux qui étaient désespérés par leur situation de misère peuvent aujourd’hui tenter de défendre l’indéfendable. Hériveaux a bondi de sa chaise pour s’en prendre à André Michel avec une trivialité qu’on ne lui connaissait pas. L’échange pimenté et même grivois par moments entre les deux hommes a duré quelques bonnes minutes avant qu’une pause musicale ne vienne ‘’soulager’’ l’auditoire.

Marie Antoinette Gauthier, candidate à la présidente était, avec, et un degré moindre, Roody Heriveaux, la seule à accorder des circonstances atténuantes au CEP pour s’embarquer sans grande crainte dans les élections du 25 Octobre à venir. André Michel n’y croit pas du tout ; Kelly Bastien idem, Jean Baptiste Bien-Aimé et sa Fanmi Lavalas souhaitent que le 25 Octobre soit le jour des élections générales (avec évidemment au passage l’annulation du 9 Août), Desras Simon Dieuseul propose deux options : ou bien l’on fait pression pour annuler le dernier scrutin et si on n’y arrive pas, on fait bloc derrière un candidat aux convictions similaires au secteur démocratique et qui est en mesure de freiner le plan impérialiste et par-là même gagner les élections.



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 712.432.7000 712.432.9945 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
3.00