Accueil | Ranmase | La Fête St Louis : ‘’La ville debout pour accueillir Ranmase et Caraïbes sous fond de controverses électorales ’’

La Fête St Louis : ‘’La ville debout pour accueillir Ranmase et Caraïbes sous fond de controverses électorales ’’

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Alliance Sorel Jacinthe - Guy Phillipe sous le regard de Clarens Renois Candidat à la Présidence

Par Jean Monard Métellus

Malgré l’annonce plutôt tardive de la venue de l’équipe de Ranmase dans la cite des poètes en prélude à la Commémoration de la St Louis (Patron de la Ville) en début de semaine à venir, le grand hall de l’hôtel Le Sara avait été littéralement envahi par des Jérémiens et autres grand’anselais  déterminés à ne pas laisser passer l’occasion de voir live le show considéré comme le plus chaud du pays et dans toute la communauté haïtienne de la diaspora. Avec les derniers résultats des élections proclames jeudi dernier et des contestations, pour la plupart légitimes des grand’anselais , le décor était planté et l’animation garantie.

assistance_jeremie_121418863.jpgCette foule bruyante et parfois même trop au point de pousser l’outrecuidance et l’intolérance un peu loin  a  empêché au porte-parole et représentant de l’ex sénateur et candidat à sa succession Maxime Roumer (Antoine Eliacin) de prendre la parole dans le débat. ‘’Il doit lui-même venir comme l’ont fait Sorel et Guy car, il est voisin de l’hôtel’’, ont scandé à tue-tête une assistance visiblement hostile aux deux candidats du pouvoir et du parti proche qualifiés  pour le second tour (Clerié et Roumer). L’animateur s’est donné la voix et haussé le ton lorsque la foule a tenté de récidiver pour empêcher au président du BED de la Grand’Anse  (Maxo Lumar) de prendre la parole pour se défendre des accusations de plusieurs candidats dans la salle dont l’ex président de la Chambre basse, candidat au sénat qualifié pour le second tour, Saurel Yacinthe. ‘’Je m’engage à stopper net le show si vous continuez à vous comporter de la sorte et pensez pouvoir me dicter  votre loi’’, a dit l’animateur de l’émission qui a pu ainsi retrouver du calme et la sérénité de la salle pour continuer le débat.

L’ancien sénateur Gabriel Fortuné qui s’est déplacé des Cayes pour l’émission a proposé une commission d’évaluation des élections pour ne pas plonger à tête baissée dans un second tour avec une présidentielle gabriel_fortun___jeremie_518371732.jpgqui risque d’hypothéquer l’avenir de ce pays encore plus  si les failles du premier tour ne sont pas corrigées. Le candidat à la mairie de la Ville des Cayes veut encore donner le bénéfice du doute aux autorités électorales et politiques pour continuer le processus même s’il continue de regretter le cynisme et le caractère autoritaire d’un Pierre Louis Opont qui a fait la sourde oreille aux préoccupations du peuple concernant ces élections dont le processus était vicié a la base.

Le professeur et sociologue Antoine Augustin est encore plus cinglant dans son analyse et réclame la tête du président du CEP qui a organisé des élections bonnes pour la poubelle. ‘’Ce modèle d’Etat avec un président de la République qui fait des injures publiques à ses mandants a échoué et il a fait son temps, nous devons penser à le changer’’, a dit M. Augustin. Le candidat à la présidence, Clarens Renois n’est pas d’accord quand on essaie de diaboliser seulement Pierre Louis Opont. Le journaliste était particulièrement et exceptionnellement critique vis-à-vis de Evans Paul, le premier ministre qui savait utiliser dans le temps tous les qualificatifs pour qualifier les mauvaises élections et voilà qu’aujourd’hui il se trouve confortable dans une élection qui va pourtant passer comme l’une des plus mauvaises de l’ère moderne. Il n’a pas épargné dans ses critiques le président de la République qui avait mis toute une ville (les Cayes) sens dessus-dessous pour garantir sa présence au palais national et qui aujourd’hui met  toute une structure étatique en place pour conserver toutes les places au parlement.

Guy Philippe dont on connait le style et le discours rebelle n’a pas trahi à sa réputation en accusant les ténors de l’oligarchie traditionnelle et les responsables du département dans l’isolement de la zone. Avec des mots plutôt acides, il s’en est pris à ceux-là qui se sont avisés de dévier l’argent du peuple à leur propre profit. Il a annoncé que la foule lui a demandé de faire campagne avec Sorel Jacinthe pour vaincre les représentants de cette Oligarchie au deuxième tour des sénatoriales tout en se questionnant sur la 4e place obtenue par Maxime Roumer. ‘’L’agronome Carl Antoine ou le professeur Jean Lavaud Frederic (ils ont tous deux pris la parole pour dénoncer les élections dans la grand ’Anse) aurait du être à la place du sénateur Roumer qui est en fait 6e’’, a dit Guy Philippe sous les applaudissements de la foule qui était encore plus en délire quand Saurel Yacinthe a répondu par l’affirmative pour marcher côte à côte avec l’ancien chef rebelle pour le deuxième tour des élections.Sorel Jacinthe n’écarte pas la possibilité que le pays soit en ébullition la semaine à venir à cause  justement de ces élections et il qualifie même d’hypothétique la tenue de ce second tour. Maxime Roumer dont le représentant n’avait pu prendre la parole a fait une courte intervention par téléphone pour s’en prendre à Sorel Jacinthe et Guy Philippe accusés d’assassin (pour le premier)  et de bandits en cavale (pour le second). Il faut dire qu’avant, le panel s’était penché sur les potentialités et ressources inexploitées du département en matière économique touristique et agricole  tout en se félicitant de l’avancement des travaux de Construction de la route  qui va sortir le département de son isolement.



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0