Accueil | Ranmase | Le difficile exercice du face à face public/invités

Le difficile exercice du face à face public/invités

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Ranmase du 5 Septembre 2015 a Verette

Ils étaient entre 2 à 3000, ceux-là qui ont envahi le grand hall servant d’auditorium du Campus de l’Ecole La Providence à Verette pour suivre le méga-évènement du weekend (samedi) que constitue la venue de l’équipe de Caraïbes et son émission-choc Ranmase dans cette ville qui a vu la naissance du grand Dumarsais Estimé, cette fierté nationale. Très tôt d’ailleurs dans cette matinée du samedi, alors même que le présentateur du show (Jean Monard Metellus) faisait sa mise en contexte habituelle avant l’accueil des invités, la salle d’audience était déjà remplie de spectateurs tout heureux de vivre live un tel programme et les Youri Latortue, Evans Beaubrun, Eric Jean Baptiste (Père Eternel), l’ancien ministre Joanas Gay (Vérité), l’ancien député de la Circonscription, Vickens Derilus (celui qui est à l’origine de la venue du show à Verette), Patrice Israël, candidat au sénat de l’Artibonite, Samuel Madistin, Patrick Joseph (ex député de Marmelade) et le professeur d’Université Pierre Poitvien avaient du mal à se frayer un passage dans cette foule qui grossissait au fil des minutes pour venir prendre place sur le panel.

 Apres les formalités (salutations) d’usage, les hostilités sont rapidement déclenchées avec l’intervention du candidat à la présidence du MOPOD, lui aussi originaire du département (l’Estère-Artibonite) qui a lancé une vraie flèche en direction des parlementaires artibonitiens qui, dit-il, au lieu de travailler à faire adopter par le parlement des lois susceptibles de faire construire des usines dans la zone pour la production d’engrais et ainsi faciliter leur accès à des planteurs qui en ont grandement besoin, préfèrent s’adonner à des activités douteuses de vente d’engrais subventionnés par l’Etat haïtien aux dominicains. Devant les applaudissements nourris de la foule, Vickens Derilus et Patrick Joseph se sont empressés de dire qu’ils ne sont pas concernés et qu’il faudrait peut-être chercher le coupable chez le sénateur de Ayiti en Aksyon et celui-ci s’est quelque peu emporté pour dénoncer ‘’l’acte malhonnête’’ du député Derilus qui sait pertinemment, précise-t-il, que l’ancien sénateur Madistin ne saurait s’adresser à lui. Il s’en est suivi une suspension du programme pendant quelques bonnes minutes pour calmer la foule en colère contre l’agent exécutif intérimaire de la ville, proche du parti du sénateur Latortue qui avait bondi de son siège dans l’assistance dans l’espoir de prendre la parole pour s’en prendre au sénateur Madistin dans l’histoire des engrais. A la reprise, l’agronome Joanas Gay a vanté les mérites de la ville en matière agricole et de sa richesse en eaux susceptible d’arroser toute la région et ainsi diminuer notre dépendance dans ce domaine envers la République dominicaine. Il a aussi fait l’historicité des chaines de montagne de la zone et expliqué les origines des cours d’eaux ; ce que l’ancien sénateur Youri Latortue a aussi expliqué avec un luxe de détails sur le barrage 4C et un autre en cours de construction pas loin de la ville.  http://radiotelevisioncaraibes.com

Eric Jean Baptiste qui dit respecter le talent baptiseur de Dumarsais Estimé (qui avait débuté des travaux de construction des canaux d’irrigation de toute la région de l’Artibonite à partir des eaux du fleuve de l’Artibonite, rappelle Madistin) a promis aux habitants l’érection au beau milieu de la ville d’un buste à la mémoire de ce grand homme. La tension était encore remontée d’un cran sur l’histoire de la délimitation de la commune des Arcadins, objet aujourd’hui de tous les déboires et malheurs sur la route de l’Arcahaie. Madistin parle de l’Etat en pacotille qui prend des décisions sans en analyser les impacts ; Eric Jean-Baptiste accuse le chef de l’Etat de monter sa propre commune (il a un ranch dans cette zone) en se jouant de Montrouis qui va toujours rester avec le même statut de section communale alors que Vickens Derilus parle de décision ‘’kokorat’’ du pouvoirs et de ses conseillers provoquant la colère de Youri Latortue qui dit s’étonner d’entendre celui-ci critiquer une décision que sa propre Assemblée avait votée (la chambre des députés sous proposition du député Altes Toussaint de St Mars). Néanmoins, l’ancien conseiller du président Martelly dit regretter que cet arrêté présidentiel n’ait pas été le fruit d’un consensus entre les habitants de la Cote des Arcadins avec le principe non contestable que Montrouis puisse être élevé au rang de Commune comme pour Liancourt aussi (qui avait une délégation dans la salle). Dr Evans Beaubrun et le député Patrick Joseph ont aussi critiqué la mesure unilatérale du président Martelly alors que l’ancien ministre Joanas Gay conseille à l’Exécutif de ne pas faire la sourde oreille aux protestations des habitants de l’Arcahaie et aussi de ne pas écouter son orgueil pour ne pas faire le retrait de cette mesure qui a déjà provoqué bien des déboires dans la région. Sur la question des élections du 9 Aout, Samuel Madistin a dénoncé les graves irrégularités et les fraudes sans vraiment souhaiter leur annulation ; pareil pour Eric Jean Baptiste qui recommande que les élections soient reprises dans les circonscriptions ou le vote était annulé le 25 Octobre et de renvoyer le second tour à une nouvelle date. Cette émission Ranmase n’est pas arrivée à son terme puisqu’à 10 minutes de la clôture, au moment où nous enregistrons quelques interventions parmi le public, un candidat au sénat du département, Hugue Chrisostome a accusé le parti du sénateur Latortue d’avoir saboté les élections dans la ville de Verette avec l’intrusion de bandits en arme, l’ancien conseiller du président Martelly avait voulu riposter mais, le public n’était pas d’avis et tout s’est terminé dans un vrai désordre. Mais, à vrai dire, il ne restait pas beaucoup de temps et cet incident ne va certainement pas remettre en cause le grand succès populaire de cette sortie. Verette a donc battu tous les records en matière de participation populaire puisque des gens étaient même montés sur des branches d’arbres attenants à la grande salle des débats pour pouvoir suivre les discussions. Un grand chapeau à toute cette fière cité qui avait réservé à toute l’équipe de Ranmase un accueil délirant.



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00