Accueil | Tele Caraibes 22 | Forum | La communication publique débridée sert-elle la démocratie ou l’intérêt public ?

La communication publique débridée sert-elle la démocratie ou l’intérêt public ?

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Gérard Marie Tardieu - Renaud Govain - Ary Régis

Cette question a tout l’air d’actualité. Elle nous rappelle ces grands commis et dignitaires de l’Etat s’exprimant mal, très mal, dirait-on, dans la langue de Voltaire, au point de devenir la risée du monde sur les réseaux sociaux. Toutefois, cette question a été effleurée par les débatteurs de Forum du samedi 8 avril. Les invités Ary Régis (professeur et communicateur social), Renaud Govain (professeur, linguiste et doyen de la faculté de linguistique appliquée) et Gérard Marie Tardieu (de l’Académie créole, éducateur et éditeur) ont préféré aborder en profondeur la question du bilinguisme, de son utilisation dans notre système scolaire, de l’identité linguistique, de l’alphabétisation, de l’illettrisme… 

Renaud Govain va droit au but dans sa critique du système scolaire haïtien et de la politique d’alphabétisation de l’Etat. L’analphabétisme est alimenté par la manière dont est mis en œuvre et appliqué le programme d’alphabétisation du secrétariat d’Etat d’alphabétisation. Il en veut pour preuve le temps (entre trois et six mois) durant lequel l’Etat envisage d’apprendre aux citoyens à lire et à écrire. C’est insuffisant selon lui. Le mieux, c’est d’instituer un programme de scolarisation universelle qui aiderait à réduire le nombre d’analphabètes dans le pays. L’alphabétisation(en ce temps si court et en créole et basé sur l’apprentissage de certains rituels : noms de  famille, ceux des proches, date et lieu de naissance…) rend plutôt les gens analphabètes. Cela n’en fait pas des lettrés, croit Renaud Govain. L’école haïtienne n’a pas échappé à la critique du linguiste dont il pense qu’elle crée plutôt des illettrés. 

Le professeur de communication sociale Ary Régis a vite réagi à la critique sur les méthodes et les approches d’alphabétisation. Ces expériences ont été éprouvées dans des pays d’Amérique latine où elles ont donné bien des résultats concrets, indique le professeur Régis. Ce qui manque, selon lui, c’est une véritable volonté politique en vue d’une réelle politique publique d’alphabétisation. 

L’académicien Gérard Marie Tardieu a convenu de la critique du professeur sur la politique d’alphabétisation, qui, selon lui, n’est d’aucune utilité dans la mesure où les documents s’écrivent en français. Alors que la personne alphabétisée ne sait qu’à peine lire et écrire le créole.  

Ce que revendique le linguiste Renaud Govain consiste à la création d’une vraie école républicaine basée sur un système unique pensé par des universitaires, des chercheurs et des enseignants. Une école où sont véhiculées des valeurs communes, identitaires et linguistiques. 

S’inscrivant dans sa lignée, l’académicien Gérard Marie Tardieu plaide pour une école haïtienne qui véhicule des savoirs modernes, locaux, où les jeunes apprendront à se connaitre, à avoir une attache à sa culture, à son identité, et à développer l’altruisme. 

Ary Régis ne s’est pas opposé : l’école haïtienne nous éloigne de notre histoire, de notre culture, de notre langue. Il dit constater chez l’Haïtien le refus de s’accepter soi-même, la honte (dans certains milieux) de s’exprimer dans sa langue maternelle. 

Quant au débridement, il ne relève pas seulement, selon Gérard Marie Tardieu, du champ de communication linguistique, mais il est surtout systémique. Le professeur Ary Régis y voit toute une dérive, surtout lorsqu’il s’agit du créole où l’on se permet tout. 




Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0