Accueil | Tele Caraibes 22 | Forum | Nos rapports avec les animaux

Nos rapports avec les animaux

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Nos rapports avec les animaux - Forum du 19 Aout 2017

De nombreux endroits de la région métropolitaine de Port-au-Prince et ceux des principales villes du pays ressemblent à de l’élevage à ciel ouvert : des chiens, sans laisse, errant dans les rues ; des porcs pataugeant dans des ravines boueuses et remplies de déchets ou tout simplement se promènent sur les artères… Un spectacle nauséabond, qui laisse croire que nous ne faisons qu’un avec les animaux tant nos rapports de voisinage paraît étroit. Ce dernier prouve que nous ne considérons pas les animaux comme des êtres ayant droit au bien-être. Cette situation, qui ne date pas d’aujourd’hui, ne revêt pas seulement un problème moral, mais aussi un problème de santé et de sécurité publiques. On fait sembler d’ignorer que le fait de vivre trop étroitement avec des animaux, généralement non vaccinés, nous expose à des maladies ; le fait de les laisser trainer dans les rues pourrait causer des accidents. 

Au Forum du samedi 19 août, trois médecins vétérinaires, Harry Dumorney, Wislet Valbrun et Jean Evens Estenfil, ont échangé sur nos rapports avec les animaux. Ils ont dressé un diagnostic de la situation des animaux sur le plan social, de la bioéthique et de la biosécurité. Leur analyse démontre que nos relations avec les animaux se nourrissent du non-respect, de la maltraitance de ces êtres vivants. La manière de les transporter, de les exploiter, de les immoler, de les nourrir témoigne d’un antihumanisme. Elle laisse croire aussi que nous ignorons totalement leur droit, leur bien-être, et les effets négatifs sur notre santé en abattant par exemple un animal à l’état de conscience. Selon les médecins vétérinaires, la condition animale chez nous témoigne en outre de notre niveau de sous-développement. 

Qu’en est-il des soins animaux dans la filière de production et de la protection de leurs voisins humains ? Cette question, importante, traduit une véritable préoccupation du point de vue de la santé publique. A en juger, l’élevage joue un rôle important dans l’économie familiale dans les milieux ruraux. Mais, les soins à prodiguer aux animaux semblent un outil rare. Beaucoup de bétails meurent de maladies par manque de soins, alors qu’il existe une trentaine de médecins vétérinaires pour le secteur de l’élevage et pour les animaux domestiques, tels les chiens, les chats. Par contre, chez nos voisins, on en compte 6 000. 

Par ailleurs, les invités de Forum déplorent le départ de nos médecins vétérinaires, notamment pour le Canada. Ils en ont profité pour poser le problème de laboratoire. Des cas de maladies et d’épidémies sont analysés dans des laboratoires américains. Ce qui est, selon eux, à l’origine du retard pour détecter des virus qui risquent de se propager chez la population animale et d’être transmis à l’homme.  

Au regard de cette situation alarmante, les invités du Forum plaident en faveur d’une véritable législation sur la condition animale. Celle-là servirait à améliorer le traitement des animaux, nos relations, notre coexistence avec eux, et à repenser leur élevage comme activité économique, vectrice de croissance et de richesse. Car les animaux font partie de notre existence, de notre humanité.    



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0