Accueil | Tele Caraibes 22 | Forum | RTVC/EMISSION/FORUM« PEUT-ON ETRE GUERI DU CANCER ? »

RTVC/EMISSION/FORUM« PEUT-ON ETRE GUERI DU CANCER ? »

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

A l’émission Forum consacrée au thème « Peut-on être guéri du cancer ?», trois femmes se retrouvent sur le plateau de la RTVC face à un public acquis à leur cause pour témoigner de l’enfer du cancer dont elles se sont sorties, pour partager l’espoir, le rêve de vivre et pour  interpeler  sur l’urgence de lutter contre ce fléau.

A la troisième sortie de Forum – émission de la RTVC animée par le journaliste Romel Pierre –, c’est un public religieux au regard taciturne, livide, plongé dans une atmosphère lourde d’émotions et de frisson, qui suit, à travers une vidéo, les témoignages émouvants et pleins d’espoir d’Aïsha Saint Lot, cette belle miraculée du cancer du sang.

Ses paroles vivantes ne vous font pas seulement frissonner de peur mais vous font voir aussi la profondeur de son courage, sa force combative, son rêve  et sa rage de vivre et de vaincre la mort. Ce sont des armes qui l’ont aussi aidée à se sortir de l’enfer du cancer. Et comme elle, les deux autres intervenantes Gerty Suréna et Nathalie Fièvre Bélizaire – qui elles aussi sont guéries du cancer – sont venues dire au public du Forum que le cancer n’est plus la fin du monde !

Ces trois femmes qui, aujourd’hui porteuses de la parole d’espoir, de la joie de vivre, ont connu toutes les trois des moments extrêmement difficiles, douloureuses et atroces. Lors de leur radiothérapie, elles ont dû affronter le « drame » de voir tomber leurs cheveux. C’était pour elles le plus grand choc car elles se savent exposées au regard stigmatisant des passants. « Tout le drame est de se voir malade, et de le sentir sur le visage des gens », confie Aïsha Saint-Lot. Dans la souffrance de la maladie, elles s’imaginaient allongées dans un cercueil. Elles devenaient du coup angoissantes, désespérées, dépressives, enclins à la paranoïa, à la folie... mais aucune n’a eu l’intention suicidaire. Heureusement, elles ont eu la chance d’être chacune supportées par leurs proches qui leur ont accordé la plus grande attention, qui leur ont apporté le plus grand réconfort du monde. Grâce à eux et aussi à leur force intérieure inépuisable – un héritage de la maladie –, elles ont franchi cette difficile étape due à la souffrance du cancer, au regard plein de pitié des amis, des collègues et des passants.

L’un des moments de témoignages intenses du Forum a été l’interview de Murielle Leconte accordée à Pascale Solages. La designer y explique ses péripéties dans ces maisons de retraite, et les douleurs intenses qu’elle endure depuis plus de six ans aux Etats-Unis où elle continue de se faire traiter du cancer de la moelle épinière. C’est, à l’égal des trois intervenantes du Forum, une grande combattante, une optimiste d’autant qu’elle continue à créer des vêtements et des œuvres picturales. En signe de combativité contre la maladie, elle organise le 12 novembre une exposition puis un défilé de ses créations de vêtements. En dépit de l’abandon et du mépris dont elle souffre tant des designers que des institutions culturelles, la créatrice de mode fait montre de sa rage de vivre et de vaincre le cancer.  « Le corps peut mourir, mais pas l’âme », nouds apprend la designer Murielle Leconte.

Des militantes, des engagées contre le cancer

Conscientes de la dure souffrance et des coûts exorbitants que nécessitent les traitements du cancer, Aïsha Saint Lot, Gerty Suréna et Nathalie Fièvre Bélizaire s’engagent, chacune dans sa sphère, dans la lutte de prévention contre la maladie et le processus d’aide aux malades. Le Groupe de support contre le cancer dont Gerty Suréna est membre travaille depuis 15 ans dans la sensibilisation sociale et la prévention à travers notamment des multiples caravanes tant dans les espaces urbains que dans les milieux ruraux les plus reculés du pays. La Fondation haïtienne anti-cancer infantile au sein de laquelle milite Nathalie Fièvre Bélizaire œuvre en faveur des enfants. Aïsha Saint-Lot  vient de lancer son propre mouvement Bald and Bold, une association chargée de la sensibilisation au cancer et de la levée fonds destinés aux financements des hôpitaux qui soignent les malades de cancer. « En Haïti, si l’on n’a pas d’argent pour se faire soigner du cancer, on risque d’en mourir », reconnaît Nathalie Fièvre Bélizaire.    

Lors de ce numéro de Forum, des voix – notamment celles des professionnels de la santé présents dans l’assistance – se sont élevées pour demander à l’Etat que le cancer, devenu un fléau mondial, soit pris en compte comme de nombreuses autres maladies, qu’il soit considéré comme une maladie de santé publique et qu’à cette fin la population y soit davantage sensibilisée. Surtout à la protection de l’écosystème, aux modes d’hygiène et à la consommation alimentaire. Ainsi, cette troisième sortie se veut-elle une émission de cris d’alarme, d’éducation nous interpellant tous contre ce fléau destructeur de l’espèce humaine.

Si Forum offre aux « guéries du cancer » un espace pour raconter au public, à travers des témoignages poignants, ce qu’elles ont durement et atrocement vécu de la maladie, l’optimisme dont elles héritent aussi, l’émission participe aussi de l’effort, de la quête  de « détabouiser » de plus en plus cette maladie. Cette émission nous a montré comment la maladie a pu changer profondément « ces guéries du cancer », comment elle a changé leur vie, les a façonnées, en ce qu’elle constituait une plus grande épreuve et, pour reprendre Aïsha Saint-Lot, « elle n’est pas la fin du monde ». Ce Forum nous apprend aussi combien ces quatre femmes sont le symbole du courage, de la force de vivre et de vaincre le cancer.

C.A.



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0