Accueil | Tele Caraibes 22 | Forum | Quels sont les vrais enjeux économiques et politiques de 2017 ?

Quels sont les vrais enjeux économiques et politiques de 2017 ?

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Forum du 6 Janvier 2017 - Les Enjeux économiques et politques de 2017 - Mozart Déroneth - Romel Pierre et Frantz Duval

Comment sera l’année 2017 ? Comment seront les enjeux : politique, économique et social ? Seront-ils capitaux ? Comment doit s’y prendre la nouvelle administration de Jovenel Moïse, qui vient d’être élu président de la République ? Comment se déroulera la transition entre l’administration Privert-Jean-Charles et l’équipe de Jovenel Moise ? L’année 2017, qui a débuté avec l’arrestation d’un sénateur élu, sera-t-elle cruciale pour le pays ? S’annonce-t-il comme une année de plusieurs enjeux, de crise économique (la dépréciation de la gourde, le très faible taux de croissance), d’instabilité politique (contestation notamment par les trois principaux candidats de l’élection du nouveau président élu) ? Et sur le plan international quelle incidence auront la prestation de serment de Donald Trump le 20 janvier et la présidentielle française en avril ?  

Pour répondre à ces questions et en débattre en profondeur en vue d’une meilleure compréhension du public, deux analystes ont été invités le samedi 7 janvier à l’émission de Forum – sa première sortie pour l’année 2017 : le politologue Mozart Deroneth et le rédacteur et éditorialiste en chef du journal Le Nouvelliste Frantz Duval.  

Au début de l’émission, l’éditorialiste du Nouvelliste s’est surtout interrogé sur les enjeux économiques, politiques auxquels sera confrontée la nouvelle équipe de Jovenel Moise : les choix économiques, la lutte contre la corruption, la dette externe, la fluctuation du dollar, la coopération internationale, l’appui budgétaire, la réduction des recettes de vente du pétrole dans le cadre du programme Petrocaribe.  

Si Frantz Duval a beaucoup insisté sur les enjeux nationaux pour comprendre ce qui nous attend en 2017, le professeur Deroneth s’est pourtant référé aux enjeux internationaux, comme l’entrée en fonction le 20 janvier prochain du nouveau président américain Donald Trump, la présidentielle française et le nouvel ordre mondial qui se dessine entre les Etats-Unis et la Russie de Vladimir Poutine, lequel sera matérialisé par la conclusion d’un accord stratégique visant à la lutte contre le terrorisme international. Pour le professeur Derenoth, ces événements internationaux peuvent avoir comme conséquence une sorte de désintérêt ou un manque d’attention momentanée de ces pays – préoccupés par ce qui se passe chez eux  – à ce qui se fera dans notre pays au cours des prochains mois.     

Frantz Duval s’est également interrogé sur l’opacité dans laquelle s’opère la transition de pouvoir dans le pays. A cette question le professeur Mozart Deroneth ajoute ce qu’il appelle la mise à l’écart de la population et de l’opinion publique, ignorant ce qui se fait dans l’équipe de transition ainsi que les noms des futurs ministres et directeurs généraux. Pourtant ailleurs tout se fait dans la transparence.   

Sur le front politique, l’année 2016 s’est achevée sur des contestations électorales qui s’en sont suivies de manifestations violentes des rues. Ce qui ne sera, selon l’éditorialiste du Nouvelliste, sans incidence majeure sur la montée du dollar, bref sur l’économie presque moribonde, le secteur touristique qui accuse un net ralentissement.  

Au regard de tout cela, Frantz Duval est amené à constater le poids majeur de la politique sur tous les enjeux. Ainsi, elle pourra décider de tout. Donc, l’année 2017 pourra s’annoncer une année éminemment politique mouvementée. Toutefois, l’éditorialiste du Nouvelliste veut tempérer : il faut attendre le programme, les projets et les grandes décisions du nouveau président pour pouvoir parler de l’orientation économique, du paysage politique.  

Le professeur Mozart Deroneth a par ailleurs révélé une particularité à l’année 2017 : c’est pour lui l’année où l’on pourra avoir un Conseil électoral permanent, la mise en place de la Cour constitutionnelle.  

D’autres enjeux ont suscité les débats entre les deux invités du Forum : l’éducation, l’environnement (notamment l’assainissement). Cette question doit constituer pour le professeur Deroneth l’un des points de départ du prochain gouvernement. Quant à l’éducation, Frantz Duval estime que le nouveau gouvernement est appelé à se pencher sur de grands dossiers tels que la corruption gangrenant le Programme de scolarisation, universelle, gratuite et obligatoire  (Psugo) et la loi Bastien sur les frais scolaires, qui vient d’être publiée dans le journal officiel Le Moniteur.    

Pour faire face à tous ces enjeux cruciaux, les deux invités du Forum ont fait quelques propositions à la nouvelle équipe dirigeante : le professeur Mozart Deroneth appelle à la mise en place d’une vraie politique de consensus social ; quant à Frantz Duval, il souhaite une véritable définition de l’orientation que les nouveaux dirigeants veulent donner au pays. Ce sont, selon eux, les grands combats auxquels s’attellera l’équipe de Jovenel Moïse.  

C.A



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 712.432.7000 712.432.9945 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0