Accueil | Nouvelles | Culture | Roody Roodboy ou la violence et l’obscénité pour crédo!

Roody Roodboy ou la violence et l’obscénité pour crédo!

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Si vous avez des enfants, vous devriez vous en faire et vérifier ce qu’ils consomment comme vidéoclips ces derniers temps. La dernière vidéo en date « Lòbèy » de l’artiste haïtien Roody Petuel Dauphin A.K.A Roody Roodboy est larguée sur la toile et est consommée par les internautes sans modération ! Rendue public il y a quelques jours, cette vidéo (Comme son nom l’indique) confirme le choix et la volonté de l’artiste de s’installer dans l’obscénité. Le phénomène Roody Roodboy n’est pas à consommer par les moins jeunes et c’est dommage !  Et pourtant, l’enfant terrible de Cité Militaire, découvert par le concours de talent « Digicel Stars » croule sous du talent et une facilité extraordinaire de création. Et pourtant l’habitué aux hits a déjà conquis le cœur et le respect du public. Mais bon…Monsieur veut prouver qu’il ne s’appelle pas Roodboy pour rien. 

Il y a pourtant plus d’un an, on croyait avoir tout vu avec le clip Karese m la. Le clip Lòbèy a détrôné ce dernier et atteint presque 100 000 vues en moins de 3 jours. La vidéo lancée sur la chaine Youtube de l’artiste le 12 septembre dernier, il faudra confirmer votre âge pour y avoir accès. Le contenu pourrait être inapproprié pour certains utilisateurs, disent-ils ! Avouons-le le clip est juste inaccessible pour certains, faute d’un compte Google ou  de majorité. Reste à savoir si les chaines de télévision en Haïti diffuseront la vidéo de notre habitué aux hits. Serait-on en phase à être temoins d’une politique de censure à l’égard de ce clip ? Et pourquoi pas ? Même obligatoirement. Roody comme d’autres avant lui a probablement déjà misé sur la puissance des réseaux sociaux ; l’amour et la fidélité de ses « Rebel(les) » pour se garantir un nouveau hit. Parce que comme il se plait à le dire : « Hit sou hit ».

Il n’y aurait pas que de l’obscénité à reprocher à l’artiste. Mais aussi un certain penchant pour la promotion de la violence. Le titre « Blok Pa m » est un merveilleux exemple de cette volonté manifeste pour dire aux autres « Regardez- moi ! I’ m bad ». Et là encore coté vidéoclip, ces images d’enfants jouant aux osselets avec des projectiles, de « Real Niggos » qui n’aiment pas La police (Babilòn), de « Mechan (Titre honorifique dans certains quartiers) » qui essaient la machette sur un membre d’un individu, etc. Retenez en tout cas, que ce n’est pas destiné aux âmes sensibles. Ne parlons même pas du texte, qui n’est qu’hymne à la violence, pour expliquer a qui veut bien l’entendre qu’on est des durs dans mon secteur. 

C’est peut-être vrai. Sinon comment expliquer que des individus sur  scène avec l’artiste en pleine prestation soit armés et tirent en l’air tout en tentant d’harmoniser les tirs avec la musique interprétée par notre bad Roody ? Une vidéo qui circule un peu partout sur les Smartphones indignant certains et amusant d’autres. Roody Roodboy fait parler de lui sur tous les fronts. Mais il n’a pas inventé la roue. D’autres avant on emprunté ces voies. 

Roody Petuel Dauphin dit Roodboy reste un talent sur du terroir et un exemple de progrès artistiques pour ceux et celles qui se lanceront dans une pareille carrière. 

Ricardo Nicolas



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0