Accueil | Nouvelles | Elections 2015 | L’Initiative Citoyenne craint un massacre annoncé avec les résultats des élections

L’Initiative Citoyenne craint un massacre annoncé avec les résultats des élections

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

Dans une note titrée «Chronique d’un Massacre Annoncé », l’initiative Citoyenne se dit consternée devant l'obstination du Conseil Électoral dirigé par M. Opont à maintenir les résultats du  scrutin  du 9 Août dernier "entaché de fraudes massives, de violences manifestes, et de manipulations politiques par l’équipe au pouvoir", a appris HPN

« En effet, Madame Yolette Mengual, conseillère du CEP, et responsable du département de la Grande Anse a dénoncé le jour même de ces joutes électorales dévoyées, les errements d`un commissaire du gouvernement, au vu et au su de toute une population. En récompense des méfaits de ce responsable de l`exécutif, le CEP de M. Opont fait fi des recommandations de Madame Mengual et publie des chiffres qui ne peuvent être que fabriqués. Le CEP, de par son comportement, semble ignorer qu`en ces temps difficiles de la vie nationale, en dépit des déshonneurs que nous essuyons chaque jour à cause de nos dirigeants, nous avons des enfants à éduquer, une jeunesse à encadrer et une société en dérive à reconstruire », indique l’Initiative citoyenne.

L’initiative Citoyenne énumère aussi des irrégularités survenues dans les départements du Nord et du Nord-est.

« Dans le nord du pays, 6 communes d`importance sont écartées du scrutin, à cause d`actes de vandalisme de bureaux de vote, de tirs d`armes à feux et de violences perpétrées sur des électeurs par les membres des partis au pouvoir, Bouclier et PHTK : Plaisance, Acul du Nord, Pilate, Grande Rivière du Nord, Dondon, St Raphael, ce qui représente plus de 30% de l`électorat. Dépassant l`outrecuidance, le CEP de M. Opont publie des résultats du scrutin avec les fauteurs de trouble,  bénéficiant de leurs méfaits. Ils sont en tête de liste. Et certains plaident qu`ils ont gagné au premier tour », avance l’initiative.

« Dans le Nord-est du pays, le conseiller Néhémy Joseph demande à la police nationale d`intercepter la Nissan Patrol Blanche, remplie d`armes à feux, du député sortant Walnick Pierre, pour cause de perturbation de la journée électorale; ce qui fut fait, et les photos circulent sur les médias sociaux. Le conseiller Joseph intervient sur les médias de la capitale pour faire état de la situation. Coup de théâtre, aucun rapport de la police de cet incident grave. Dossier porté disparu. Un peu plus tard, le député est perçu du coté de Pilette, Trou du Nord accompagné du candidat à la présidence de PHTK, M. Jovenel Moise poursuivant leur besogne du jour. Le CEP reste silencieux et publie », poursuit la note.

En fait l’Initiative Citoyenne, par la voix de son coordonnateur Saul A. Gauthier,  demande aux représentants de l`église catholique, du secteur des droits humains, de l`église protestante, du secteur paysan et vodou, et du secteur presse de se démarquer publiquement des dispositions adoptées par le CEP de M. Opont qui menacent la vie démocratique et qui constituent un frein pour la relance des investissements tant importants pour le processus de  développement économique et social du pays.

hpn



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0