Accueil | Nouvelles | Elections 2015 | Le dilemne des partis et groupements politiques: Evaluation du premier tour contre annulation pure et simple

Le dilemne des partis et groupements politiques: Evaluation du premier tour contre annulation pure et simple

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

L’ancien sénateur  Louis Gérald Gilles a dénoncé lundi la décision du Conseil électoral provisoire (CEP) de poursuivre le processus électoral sans tenir compte des revendications des partis politiques.

Certains partis  réclament une évaluation de la journée électorale du 9 aout dernier, entachées de fraudes massives, d’irrégularités et de violences, d’autres exigent l’annulation du vote dans les centres où les fraudes  étaient massives  et dans ceux  qui ont été victimes d'actes de violences.

Cependant face à l'obstination  du CEP de ne pas tenir compte de ces revendications,  de nombreux partis politiques et candidats reclament désormais l'annulaion totale du premier tour, une position  qui est en train de faire école

Louis Geéald Gilles estime qu'une éventuelle validation de ce scrutin encouragerait la violence dans les élections prévues le 25 octobre prochain.

Pierre-Louis Opont continue de faire du tort au pays, ainsi qu'à lui-même, en organisant la mascarade du 9 août, a fait savoir l'ancien seenateur/candidat qui interroge : qu'est-ce Pierre-Louis dit a la population,et de repondre: il lui dit de ne plus utliser une carte electorale pour aller voter, mais de se procurer des armes comme ca éte le cas le 9 aout.

M. Gilles appelle à la mobilisation citoyenne en vue de réclamer l’annulation du premier tour des législatives.

Pierre-Louis Opont qui était Directeur géneral lors de la presidentielle de 2010/2011 avait,  selon l'organisation du peuple en lutte, avoué que les resultats publiés pour la presidentiele de 2010/2011, n'etaient pas les resultats authentiques

L’un des membres du Directoire de la Plateforme Vérité Pierre Martin Tatoute a  lui aussi appelé le CEP à faire une évaluation profonde de la journée électorale de 9 aout en vue de corriger les fraudes constatées.

Le candidat à la députation de Bassin bleu-Chansolme de la Plateforme Vérité rappelle que des bourrages d’urnes, et des violences ont été enregistrés toute la journée du 9 août.

Pierre Martin Tatoute fait remarquer que le CEP devrait remédier aux fraudes et prendre de nouvelles dispositions pour une meilleure organisation des élections de 25 octobre.

Le président de la plateforme Renmen Ayiti, Harry Clinton proteste, lui,  contre ce qu’il appelle l’entêtement du Conseil Electoral Provisoire  à poursuivre ses opérations au mépris des partis politiques qui appellent à la formation d’une commission mixte d’évaluation du premier tour des législatives.

Harry Clinton dit n’accorder aucune importance au traitement des contestations déposées par les candidats. Il affirme que des discussions sont en cours au sein de la plateforme Renmen Ayiti autour de la position à adopter à l’approche du second tour prévue le 25 octobre prochain, pour décider de la participation ou non de sa structure politique.

De son côté, le candidat malheureux au sénat pour le département de l’ouest sous la bannière de la Plateforme ENTREH, Fritznel Joseph, accuse le CEP d’avoir manipulé les résultats au bénéfice des candidats de partis proches du pouvoir, en fabriquant de faux procès-verbaux.

M. Joseph demande aux autorités concernées de prendre une mesure d’interdiction de départ contre le président du CEP Pierre Louis Opont, estimant que ce dernier doit rester à la disposition de la justice.

Fritznel Joseph réclame l’annulation du premier tour des législatives, et la tenue d’élections générales crédibles le 25 octobre. 

ahp



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0