Accueil | Nouvelles | Haiti | Des sénateurs font état de la présence de militaires Dominicains à la base de la marine haitienne

Des sénateurs font état de la présence de militaires Dominicains à la base de la marine haitienne

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Le Sénateur Latortue à la base de la Marine Haitienne

Des militaires dominicains se trouveraient effectivement  sur le territoire haïtien. Une délégation de la commission Justice et Sécurité du Sénat  confirme le fait, après s’être rendue ce vendredi à  la marine haïtienne à Bizoton où les étrangers seraient basés.

Le président de la commission, Jean Renel Sénatus, s'est déclaré choqué par la présence de ces soldats  sur le sol national et s'est demandé comment le ministre des affaires étrangères a pu affirmer le contraire jeudi lors d'un entretien au sénat.

Le chancelier Pierrot Delienne tout comme son homlogue dominicain  avait alors démenti ce qui était encore une rumeur faisant croire à la présence de plus d’un millier de  soldats dominicains,  avec l'arrivée d'un convoi humanitaire de la République dominicaine.

M. Délienne avait affirmé que l’acheminement de l’aide dominicaine se fait dans le strict respect des normes diplomatiques. .

Le sénateur Sénatus presse les autorités gouvernementales de s’expliquer et lance un utimatum de 24 heures pour le départ de ces militaires.

Le Conseil Supérieur  de la Police Nationale est convoqué au Sénat mardi pour s’expliquer entre autres sur la présence des soldats dominicains sur le sol haïtien.

Le président du Sénat, Ronald Larèche  s'est déclare  pour sa part indigné, disant ne pas comprendre les contours de cette affaire. Il dit refuser de croire les rumeurs qui feraient croire à un accord signé récemment entre les présidents dominicain et haïtien, affirmant que  dans le cas conraire, le gouvernement ne prendrait pas un aussi grand risque. 

Estimant qu’il s’agit d’une forme d’occupation, le présient de l'Assemblée nationale appelle le gouvernement à ordonner le départ de ces militaires dans le meilleur délai.

La presence des militaires domincains reveillent de vieux démons

De graves contentieux marquent l'histoire des deux pays de l'Ile d'Hispagnola, qui regorge de beaucoup  d’animosité. Les Dominicains n'ont jamais digéré l'occupation par Haïti de toute l'Ile de 1822 à 1843, sous le président  haïtien jean-Pierre Boyer. 

Le massacre des Haïtiens par l'Armée dominicaine en octobre 1937, sous le président  Raphael Leonidas Trujillo y Molina reste gravé dans la mémoire des Haïtiens aujourd'hui révoltés des mauvais traitements subis par leurs compatriotes dans la partie orientale de l’île et de la dénationalisation récentes de milliers de Dominicains d'origine haïtienne.

La presence des militaires dominicains en Haïti ne peut que reveiller de vieux démons.

AHP



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0