Accueil | Nouvelles | Haiti | Eddy Jackson Alexis et Josias Pierre poursuivis

Eddy Jackson Alexis et Josias Pierre poursuivis

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

Deux des trois journalistes congédiés de la Télévision Nationale d’Haïti sont cités à comparaître au tribunal correctionnel. Eddy Jackson Alexis et Josias Pierre sont poursuivis pour diffamation par le directeur général de la TNH, Pradel Henriquez. Eddy Jackson Alexis et Josias Pierre, deux des journalistes révoqués à la TNH pour « insubordination et insuffisance professionnelle», selon le directeur de la chaine, Pradel Henriquez, sont cités à comparaître au tribunal correctionnel par celui-ci pour diffamation. Ils annoncent qu’ils comparaitront mercredi.

Les deux journalistes disent avoir reçu la convocation samedi dernier alors qu’ils étaient à “Ranmase”, une émission sociopolitique sur radio Caraïbes où, disent-ils, ils dénonçaient la mauvaise gestion de la chaine publique. “Nous avons bien reçu la convocation et nous nous préparons à y répondre mercredi accompagnés d’une dizaine d’avocats”, a indiqué à HPN Eddy Jackson Alexis, ancien rédacteur en chef de la RTNH.

Le directeur de la chaine pour cette fois accuse les deux journalistes de diffamation sur sa gestion de la RTNH et sur sa vie privée. Dans la citation à comparaitre, disponible sur Internet, Pradel Henriquez accuse nommément Eddy Jackson Alexis d’avoir notamment déclaré sur les ondes des stations de radio qu’il détourne les fonds de la chaine provenant des publicités, qu’il utilise habituellement les chèques des employés révoqués à ses propres fins, qu’il est un homosexuel prenant du plaisir à se masturber publiquement.

“Nous avions dénoncé sur la radio l’opacité de la gestion de M. Henriquez et avions demandé à l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) de procéder à une enquête”, a repliqué M. Alexis. Plus loin, celui-ci dément avoir fait des allusions à la vie privée du directeur de la RTNH.

“Nous avions simplement dit que M. Henriquez est un narcissique qui pratique de la masturbation intellectuelle”, s’est défendu le journaliste interrogé par HPN. Les deux journalistes convoqués devant la justice se feront accompagner d’avocats tels qu’Osner Fevry, Stanley Gaston, Wilner Morin.

Pradel Henriquez exige à l’encontre de Josias Pierre et d’Eddy Jackson Alexis une condamnation à 3 ans d’emprisonnement et une amende au profit de l’Etat s’élevant à 50.000.000 de gourdes de dommages intérêts, peut-on lire dans l’acte d’accusation.

 

L’an deux mille onze et le            avril. A la requête de Pradel HENRIQUEZ, propriétaire, demeurant et domicilié à Port-au-Prince, identifié au numéro 003-211-342-7, ayant pour avocat Me. Newton Louis ST JUSTE, du Barreau de Port-au-Prince, identifié et patenté aux numéros : 003-574-610-6, 4107006772, avec élection de domicile à son cabinet, sis au # 12, Delmas 31.

J’ai ……Romiald Grand-Pierre………………………………………………………… Huissier  du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince,  demeurant et domicilié à Port-au-Prince, identifié au No ………………………………soussigné, signifié, donné et laissé CITATION :

1- Au sieur Eddy Jackson Alexis, demeurant et domicilié à Delmas, en son domicile où étant et parlant à ……………………………………….., qui a reçu ma copie et visé mon original ; ainsi déclaré ;

2- Au sieur Josias Pierre demeurant et domicilié  à Delmas, en son domicile où étant et parlant à …………………………………………………., qui a reçu ma copie et visé mon original, ainsi déclaré ;
  
3- Au  Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, agissant au nom de la vindicte publique, représenté par Me. Harrycidas AUGUSTE, demeurant et domicilié à Port-au- Prince, au local du parquet près ledit Tribunal, où étant et parlant à,……………………………………………..                                                                                              fonctionnaire chargé de recevoir les actes judiciaires, lequel a reçu ma copie et visé mon original, ainsi déclaré ;

D’avoir à comparaitre au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, dans le délai de 3 jours francs, dès dix heures du matin, par devant le juge siégeant en ses attributions correctionnelles,  à suivre, au besoin toutes les audiences subséquentes dudit Tribunal, toujours à mêmes jour et heure que dessus, jusqu’au jugement définitif de la cause, pour :

ATTENDU QUE dans la matinée du vendredi 8 avril 2011, les cités, participant à l’émission Invité du jour sur les ondes de Vision 2000 en ont profité pour tenir des propos diffamatoires à l’encontre du requérant susceptibles de ternir son image et de porter atteinte à son honneur et à sa considération ; lesquels propos ont été verbalisés par le Juge de Paix de Delmas.

ATTENDU QUE le nommé Josias Pierre a déclaré au cours de cette émission que Monsieur Pradel HENRIQUEZ, en sa qualité de Directeur Général de la Radio et de la Télévision Nationale d’Haïti, a conclu un contrat consistant à héberger à Boutilliers, sur le site de la Télévision Nationale d’Haïti, les antennes de TELEMAX et d’autres stations ; Que Monsieur Pradel HENRIQUEZ empoche régulièrement l’argent faisant l’objet de ce contrat au lieu de le verser à l’Etat qui entretient ce site.    

ATTENDU QUE le nommé Eddy Jackson Alexis, a déclaré que Monsieur Pradel HENRIQUEZ a détourné les fonds de la TNH provenant des publicités pour créer sa propre entreprise de provisions alimentaires.

ATTENDU QUE les cités ont allégué que Monsieur Pradel HENRIQUEZ utilise habituellement les chèques des employés révoqués à ses propres fins au lieu de les retourner au Ministère de l’Economie et des Finances pour les suites administratives.

ATTENDU QUE le cité Eddy Jackson Alexis a déclaré que Monsieur Pradel HENRIQUEZ est un homosexuel prenant du plaisir à se masturber publiquement.

ATTENDU QUE ces propos déshonorants tenus en public sont baptisés diffamation par le code pénal.

ATTENDU QUE l’article 313 du code pénal dispose : « « Sera coupable du délit de diffamation, celui qui, soit dans les lieux ou réunions publics, soit dans un acte authentique et public, soit dans un écrit imprimé ou non qui aura été affiché, vendu, ou distribué, aura imputé à un individu quelconque des faits qui porte atteinte à son honneur et à sa considération » ».

ATTENDU QUE le diffamateur ne sera pas admis, pour sa défense, à demander que la preuve en soit faite ; Qu’il est donc de règle que la charge de la preuve des propos ou faits diffamatoires incombe au diffamateur et non au diffamé.

    ATTENDU QUE les cités ont causé des préjudices moraux et matériels au requérant, principalement l’atteinte à son honneur et les frais de justice.

    ATTENDU QUE ces préjudices moraux et matériels devront être réparés en argent conformément aux articles 1168 et 1169 du Code Civil.

    ATTENDU QUE toute partie qui succombe en justice est passible des dépens.

    PAR CES CAUSES ET MOTIFS, tous autres à suppléer de droit, d’office et d’équité, entendre le Tribunal correctionnel Déclarer constant le délit de diffamation reproché aux cités ; le leur imputer ; et sur la demande du  Ministère public, les Condamner à 3 ans d’emprisonnement  et à l’amende exigée au profit de l’Etat ; les Condamner en outre à  CINQUANTE MILLIONS DE GOURDES (50.000.000) de dommages intérêts.
  
Ce faisant ce sera droit.

Et à ce qu’ils n’en ignorent ou n’en prétextent ignorance, je leur ai, audit lieu, étant et parlant comme dessus, laissé séparément copie de mon présent exploit. Dont acte. Le coût est de        gourdes. Apposé sur l’original et les copies le timbre requis par la loi.

Huissier

Source: HPN



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
2.00