Accueil | Nouvelles | Haiti | Gary Bodeau président de la chambre des députés

Gary Bodeau président de la chambre des députés

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Gary Bodeau

Lors d’une séance marathon s’étendant de 4h de l'après-midi à minuit, les députés ont élu ce mercredi 10 janvier 2018 un nouveau bureau pour diriger la Chambre basse pendant l’année législative 2018. Ces élections portent le député de Delmas Garry Bodeau à la présidence de la Chambre, Caleb Desrameaux comme vice-président aux séances, Amilcar Jean Myriam à la vice-présidence aux affaires administratives, Jean Willer Jean premier secrétaire, Guerda Benjamin deuxième secrétaire, Anouce John Bernard à la questure et Louis Marie Bonhomme à la vice-questure.

106 députés ont signé la liste de présence, gage de leur participation à la première séance de la Chambre basse pour l’année législative 2018. A l’ordre du jour, les joutes pour élire un nouveau bureau à la tête des élus du peuple. Ici, les enjeux sont de taille et les émotions surprenantes parfois. Dans cette ambiance, le premier à se faire prendre est le député de Bombardopolis /Baie-de-Henne Jean Michel Moïse qui a demandé que le député de Delmas Garry Bodeau soit élu par « Exclamation ». Il a voulu dire acclamation, certainement, puisque l’élu de Delmas n’a pas eu de rival comme candidat à la présidence.

Pour mettre un terme à cette velléité, le député de Quartier-Morin Esaïe Prophète s'est présenté comme le vis-à-vis. Son espoir est basé sur le fait que les règlements intérieurs interdisent à un ancien membre de bureau de se faire élire sans un certificat de décharge. Les règlements intérieurs mentionnent «  a été » alors que Garry Bodeau « est encore questeur ». Sans arme pour mettre Garry Bodeau  dos au mur, Esaïe Prophète s'est retiré tout bonnement sa candidature et a laissé le champ libre au questeur qui, par acclamation, devient ipso facto le nouveau président de la Chambre basse. Le  député de Port-Salut Sinal Bertrand s’est bien battu contre cette acclamation mais ses efforts n’ont pas été couronnés de succès.

L’élection par acclamation de Garry Bodeau à la présidence est suivie de l’élection de Caleb Desrameaux à la vice-présidence aux séances avec 74 voix contre les 39 obtenues par son rival de La Vallée de Jacmel Franck Lauture. Quant à la vice-présidence aux affaires administratives, elle est confiée au député de St-Michel-de-l’Atalaye Amilcar Myriam qui a obtenu 84 voix aux dépens d'Ennel Appollon de Thomonde.

Les deux postes de secrétaire de la Chambre sont confiés respectivement à Jean Willer Jean comme premier secrétaire. Il a battu avec 74 voix son concurrent de Mirebalais Abel Descolines qui n’en a eu que 39. La députée de Savanette Guerda Benjamin est propulsée au poste de deuxième secrétaire, ce pour respecter le quota de 30% de femmes au bureau qu’elle a revendiqué en tout début de la séance. Cette acclamation est perçue comme un traitement de faveur de la majorité gloutonne puisqu’elle est non seulement la seule femme mais aussi, la seule intruse dans la dance des proches du pouvoir. 

Pour la questure, le député de Beaumond John Anouce Bernard a eu 66 voix contre les 46 du député Claude Luc Guillaume et la vice-questure est tombée aux mains de Louis Marie Bonhomme de la circonscription d’Anse-à-Foleur avec 71 voix. Son adversaire Jean Marcel Lumérant n’a eu que 40 voix.

Dans son discours, le nouveau président de la Chambre des députés Garry Bodeau promet une présidence. « L’ère du Kow Kow est révolu », clame Garry Bodeau, rappelant l’impérieuse nécessité d’agir dans l’intérêt de la nation. Il est temps d’avoir « une présidence gagnant-gagnant » à la Chambre basse, ajoute-t-il, comme pour assurer les uns et les autres qui l’ont propulsé à ce poste.

L’ancien président de la Chambre Cholzer Chancy qui a cédé la place à son successeur pour continuer les élections, dit « partir avec le sentiment du travail fait et du devoir accompli » auprès des députés. Au terme de deux mandats à la présidence de la Chambre, le député d’Ennery promet de se mettre disponible pour conseiller le nouveau bureau et, en particulier, le nouveau président dans ses nouvelles fonctions. 

Samuel Céliné source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0