Accueil | Nouvelles | Haiti | L'ONU devrait prolonger sa mission de paix en Haïti

L'ONU devrait prolonger sa mission de paix en Haïti

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Des agents de la MINUSTAH à Port-au-Prince (archives)

Le Conseil de sécurité de l'ONU devrait décider jeudi de prolonger d'un an le mandat de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en fait la recommandation, tout comme le secrétaire général sur la MINUSTAH.

La présence de la MINUSTAH est de plus en plus remise en cause en Haïti par des responsables politiques et certains membres de la société civile, peut-on lire dans le dernier rapport du secrétaire général sur la MINUSTAH, publié en août dernier.

Le journaliste haïtien Clarence Renois, en entrevue à Info-Matin, fait lui aussi état de la controverse entourant la présence de la MINUSTAH. Il constate que bon nombre d'Haïtiens ont l'impression que la MINUSTAH n'a pas fait grand-chose pour la reconstruction du pays, ravagé par le séisme de janvier 2010.

Le journaliste note cependant que cette mission est « très importante pour la stabilité politique », et qu'elle est là « comme une force de dissuasion pour empêcher que les groupes politiques s'affrontent entre eux dans la rue, et que les gouvernements qui sont élus puissent terminer leur mandat normalement ».

Retrait et reconfiguration de la mission

Le rapport du secrétaire général souligne les progrès accomplis dans la stabilisation d'Haïti depuis le déploiement de la MINUSTAH en 2004. Il note toutefois qu'il faut poursuivre la reconfiguration de la mission et « examiner si une vaste opération pluridimensionnelle de maintien de la paix reste le moyen le plus approprié d'appuyer la stabilisation en Haïti ». Selon le rapport, il faut envisager de remplacer la MINUSTAH par une « mission d'assistance de taille plus restreinte et plus ciblée » d'ici 2016.

En attendant, la réduction des effectifs de la MINUSTAH se poursuit, en application de la résolution 2070 du Conseil de sécurité, adoptée en 2012. Au cours des derniers mois, 1070 soldats et 640 policiers ont été rapatriés d'Haïti. Il reste sur le terrain 6270 militaires et 2601 policiers. Le secrétaire général de la MINUSTAH recommande une autre réduction de 15 % des effectifs d'ici juin prochain.

Par Radio Canada

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti, établie en juin 2004 par la résolution 1542 du Conseil de sécurité, a pour principal mandat de :

  • restaurer un climat sûr et stable;
  • appuyer le processus politique en cours;
  • renforcer les institutions gouvernementales et les structures d'un État de droit;
  • promouvoir et protéger les droits de l'homme à Haïti.



Après le séisme de janvier 2010, le Conseil de sécurité a augmenté les forces de la MINUSTAH sur le terrain pour aider le pays à se relever.



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00