Accueil | Nouvelles | Haiti | Energie/24/24:Le chef de l'état maintient sa promesse

Energie/24/24:Le chef de l'état maintient sa promesse

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Energie 24/24

Le chef de l’État maintient sa promesse d’électrifier le pays 24h sur 24 dans 24 mois. Sa volonté de changer la matrice énergétique du pays prend corps avec la proposition, dans le projet de loi de finances 2017-2018, d’éliminer les droits de douane à l’importation d’équipements produisant de l’énergie solaire et éolienne.

Le président Jovenel Moïse ne rate jamais l’occasion d’un micro tendu pour rappeler ou mettre au courant de son projet de fournir le courant électrique 24/24 à tous les Haïtiens dans les 24 prochains mois. « Quand j’ai dit que j’électrifierai le pays 24/24 dans 23 mois, c’est dans tous le pays que je le ferai. Il me reste 23 mois. Je travaille à cela. Je travaille pour que toutes les personnes vivant dans les sections communales aient chez elles un système pour s’éclairer, pour recharger leurs téléphones ou pour écouter la radio. Toute personne, quel que que soit le lieu où elle vit dans le pays », a souligné le président Jovenel Moïse. 

L’équipe chargée de l’énergie de son cabinet « travaille avec le CNIGS pour avoir la carte réelle de l’habitat dans le pays, pour savoir où habite chaque Haïtien sur les 27 750 km z d’Haïti », a-t-il poursuivi lors de la présentation des membres de la commission Jeunesse. 

Jovenel Moïse a évoqué l’exemple des Irois où il a commencé, du môle St-Nicolas et une multitude d’autres communes du Nord-Ouest, du Sud où le courant H 24 sera une réalité. 

« C’est ce que nous faisons. C’est ce que nous avons commencé. Nous électrifierons toutes les maisons. Un président ne devrait pas promettre cela. C’est une obligation, une nécessité. Il faut que le pays ait de l’électricité, de l’eau, des routes », a indiqué Jovenel Moïse qui évoque déjà ce que sera son legs. « Je laisserai le pays avec du courant, de l’eau, des routes dans les 27 750 km 2.» 

Ce n’est pas un cadeau que nous faisons au peuple, c’est un devoir que j’ai, c’est un droit que le peuple a. Notre devoir, comme chef c’est de servir et de non de jouir », a affirmé Jovenel Moïse qui n’a cependant pas expliqué  si c’est l’État ou les habitants de toutes les sections communales du pays qui vont financer l’acquisition de ce système pour s’éclairer, charger leurs téléphones et écouter la radio. 

Le président Jovenel Moïse, à plusieurs occasions, avait souligné lors de précédentes prises de parole que son administration « modifiera la matrice énergétique du pays ». Il a exprimé une préférence pour le gaz naturel, l’éolienne et l’énergie solaire. Le projet de loi de finances 2017-2018, a donné des indications sur la volonté de passer de la parole aux actes. 

L’article 24 du projet de loi des finances introduit des modifications, propose des taux de 0 % de droits de douane sur des marchandises comme parties de pompes solaires, réfrigérateurs de types ménagers, parties de réfrigérateurs solaires, générateurs à énergie éolienne, groupe électrogène solaire, convertisseurs photovoltaïques, accumulateur solaire, lampes portatives solaires, chauffe eau solaire, panneaux solaires (dispositifs photovoltaïques), appareils à éclairage solaire. 

« …Toute décision de détaxer les importations d’équipements photovoltaïques est une bonne décision que nous appuyons », a confié au journal Bernard Craan, le président du Forum économique du secteur privé. « J’aurais cependant souhaité que le gouvernement haïtien arrête de modifier des lois fiscales à travers des lois de finances », a souligné le patron du forum, Bernard Craan. 

La détaxation à l’importation de ces équipements est en soi une bonne nouvelle si le budget est voté avec cette proposition. En théorie, si les prix baissent, cela permettra d’étendre l’accès à la population,  a estimé l'homme d’affaires. 

Il y a quelques années, l’État haïtien avait injecté des dizaines de millions de dollars dans des lampadaires solaires pour électrifier plusieurs villes de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et de la province. Dans beaucoup de cas, ces lampadaires n’ont pas fait long feu.

Roberson Alphonse source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0