Accueil | Nouvelles | Haiti | Des parlementaires rencontrent secrètement Danilo Médina

Des parlementaires rencontrent secrètement Danilo Médina

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Joseph Lambert et Gary Bodeau, respectivement président du Sénat et président de la Chambre des députés à la tête d’une importante délégation de sénateurs et de députés ont rencontré, le 2 février dernier, le président dominicain en République Dominicaine. Aucun communiqué n’a annoncé cette rencontre. Toutefois, les parlementaires haïtiens parlent de visite de courtoisie….

Après la séance controversée sur le vote d’une résolution confiant le dossier de l’utilisation des fonds PetroCaribe à la Cour supérieure des comptes, le président du Sénat à la tête d’une importante délégation s’est rendu en République Dominicaine. Selon le président de la Chambre des députés, il s’agit d’une visite de courtoisie et d’amitié au président dominicain. Gary Bodeau a confié au Nouvelliste que parce que la séance sur le rapport PetroCaribe avait duré plus que prévu, la délégation de parlementaires haïtiens avait un retard sur les rencontres planifiées avec les officiels de l’autre côté de l’île. Les parlementaires haïtiens ont dû choisir de rencontrer uniquement le président Danilo Médina et projeter une autre rencontre avec leurs homologues dominicains.

Cependant, la délégation a eu le temps de rencontrer le ministre dominicain des Affaires étrangères qui, selon M. Bodeau, compte visiter Haïti.

Gary Bodeau dit avoir vu en Danilo Médina « un grand ami d’Haïti ». Pour preuve, le président dominicain va intervenir pour empêcher l’augmentation du coût du visa dominicain multiple d’un an qui devrait passer de 200 à 350 dollars américains. D’autres points comme la contrebande, le tourisme, la migration, entre autres, ont été aussi abordés lors de cette rencontre.

Selon l’élu de Delmas, dans une interview accordée lundi soir au journal, soit trois jours après la rencontre, ils ont souligné à l’attention du président dominicain les conditions difficiles dans lesquelles se font les déportations des compatriotes haïtiens.

En fonction des différents points abordés entre les parlementaires haïtiens et le président dominicain, Gary Bodeau annonce la formation de plusieurs commissions sectorielles pour assurer les suivis de la rencontre. La délégation fera aussi part au président Jovenel Moïse des recommandations prises lors de la rencontre.

Pour sa part, le député Abel Descolines, membre de la délégation, a fait savoir au Nouvelliste que les parlementaires ont eu une rencontre avec le président Danilo Médina en deux temps. D’abord, le chef d’État dominicain s’est entretenu à portes fermées avec les présidents des deux branches du Parlement haïtien à savoir Joseph Lambert et Gary Bodeau sans la présence des autres membres de la délégation. Puis, Danilo Médina s’est entretenu avec le reste de la délégation au Palais présidentiel pendant environ 60 minutes.

Abel Descolines a rapporté au journal que parmi les points abordés lors de cette rencontre il y avait les questions migratoires, les relations commerciales entre les deux pays, la situation des femmes enceintes sur la frontière qui se sont vu refuser l’accès aux hôpitaux dominicains.

Selon le député, le président dominicain a rappelé que depuis 2012 dans le cadre d’une rencontre tripartite : Haïti, République Dominicaine et Union européenne, il y a avait la signature d’un accord pour la construction de trois hôpitaux dans les zones frontalières. « Haïti devrait bénéficier des services de deux de ces hôpitaux. Du côté d’Haïti, les procédures n’ont jamais été engagées pour la construction de ces hôpitaux », a déploré le parlementaire, soulignant qu’au Parlement ils n’étaient pas au courant de la signature de cet accord.

S’agissant des autres relations entre les deux pays, le député a fait savoir que le président dominicain tient beaucoup à la commission mixte bilatérale qui permet aux deux Républiques partageant l’île d’aborder certains problèmes communs.

Cependant, le député Descolines n’était pas en mesure de dire si l’invitation venait des autorités dominicaines ou si cette visite est à l’initiative du Parlement haïtien. Il a simplement souligné que la visite a été planifiée par l’ambassade d’Haïti en République Dominicaine et les autorités dominicaines. Selon lui, il s’agissait d’une visite de courtoisie des parlementaires haïtiens en République voisine.

Parallèlement, selon le journal dominicain Listin Diario, cette visite a été entreprise à l’initiative des parlementaires haïtiens. L’organe de presse parle de visite mystérieuse des parlementaires haïtiens en République dominicaine. A juste titre, le journal a souligné qu’aucun des gouvernements des deux pays n’a fait état dans la presse de cette rencontre. La présidence dominicaine s'est contentée de rapporter qu'il s'agissait des échanges sur des sujets d'intérêt commun pour de bonnes relations entre les deux pays.

Listin Diario a souligné que cette visite intervenait à un moment où le gouvernement dominicain annonce le renforcement des contrôles migratoires à la frontière dominicano-haïtienne.

Le ministère dominicain de la Défense, ainsi que la Direction générale des migrations ont annoncé que des centaines d'Haïtiens essayant d'entrer irrégulièrement dans le pays, ont été arrêtés et renvoyés dans leur pays ces derniers jours.

Il faut souligner aussi que cette visite intervient dans un contexte où les autorités sanitaires haïtiennes ont annoncé qu’elles maintiennent les interdictions d’importation des produits avicoles dominicains après la découverte en novembre dernier de foyers de grippe aviaire en République dominicaine. C’est un marché juteux pour les producteurs dominicains qui ne respectent pas les normes phytosanitaires dans ce commerce.

Les parlementaires qui ont pris part à cette rencontre sont pratiquement tous proches du gouvernement. Parmi eux, on peut citer les sénateurs Wilot Joseph (PHTK), Hervé Fourcand (PHTK), Jean Marie Ralph Fétière( PHTK ), Wilfrid Gélin (PHTK), Onondieu Louis (KID), Nawoon Marcélus (Bouclier), Saurel Jacynthe (INITE) et Joseph Lambert, président du Sénat. Du côté des députés il y avait, Alfrédo Antoine, Abel Descolines, Benjamin Guerda, Jean Willer Jean, entre autres, et Gary Bodeau, président de la Chambre des députés.

Robenson Geffrard source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0