Accueil | Nouvelles | Sports | Coupe du Monde 2014 | Coupe du monde : premier match, première polémique !

Coupe du monde : premier match, première polémique !

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Malgré l’introduction d’une nouvelle technologie vidéo sur la ligne de but, le match d’ouverture de la Coupe du monde entre le Brésil et la Croatie (3-1) provoque déjà une première polémique arbitrale.

Deux conceptions opposées. L’une pour le recours à la technologie, l’autre pour la confiance en l’humanité, parfois coupable. Elles paraissent irréconciliables… Le match d’ouverture de la Coupe du monde 2014 a sans doute accru le fossé entre Sepp Blatter, candidat à sa propre succession à la présidence de la FIFA, et Michel Platini, président de l’UEFA tenté par le poste suprême. Le Suisse voulait la vidéo sur la ligne de but, il l’a. Elle n’a servi à rien sur le penalty très généreusement accordé au Brésil contre la Croatie jeudi soir (3-1). Voudra-t-il aller encore plus loin et introduire la possibilité pour les entraîneurs d’avoir le droit de demander un ralenti sur une action litigieuse, comme il l’a suggéré cette semaine ?

Michel Platini reste lui farouchement opposé au soutien technologique. L’arbitre est un homme, il peut se tromper. Le credo du Français s’est vérifié, l’exagération de Fred au duel avec Dejan Lovren abusant le Japonais Yuichi Nishimura. Le président de l’UEFA devra donc se montrer particulièrement convaincant pour expliquer aux Croates que cette erreur s’inscrit dans sa philosophie de l’universalité du foot. « Si c’est comme ça qu’on commence la Coupe du monde, on ferait mieux de leur donner (aux Brésiliens, ndlr) et de rentrer à la maison, pestait Niko Kovac, le sélectionneur croate, après le match. Si ça, c’est un penalty, nous n’avons plus besoin de jouer au football. Jouons au basket à la place. C’est une honte ! »

« Limite » pour Neymar

« Le Brésil a été favorisé par l’arbitre, estime également Patrick Mboma, l’ancien international camerounais, membre de la Dream Team RMC Sport. M. Nishimura a commis, selon moi, des erreurs qui ont vraiment pesé sur cette partie. Il n’a pas été excellent ce soir (jeudi) et ça a été préjudiciable aux Croates. Mais je ne dis pas que ça a été fait sciemment. » Au penalty pour la Seleçao, s’est ajouté le coup de coude de Neymar sur Luka Modric, qui a valu un carton jaune à celui qui allait égaliser deux minutes plus tard. « C’était jaune-orangé, reconnaît Joël Quiniou, ancien arbitre international, consultant RMC. Je pense que l’arbitre a eu raison. Il y a eu un coup de coude, on ne va pas le nier. Mais Modric n’a pas eu une fracture ou un saignement. C’était limite. »

Les décisions de Yuichi Nishimura font en tout cas déjà les gros titres de la presse mondiale. Les Argentins d’Olé ont par exemple titré sur leur site « Jajajaja...ponés », association entre « ah, ah, ah » et « japonais », la nationalité de l’arbitre. « Quand tu as Brésil-Croatie, tu dois essayer d’aller chercher le meilleur arbitre, regrette Luis Fernandez, le membre de la Dream Team RMC Sport. C’est le premier match, le plus important, il est vu dans le monde entier. Tu ne peux pas te permettre de commettre des erreurs, y compris dans la désignation d’un arbitre. » Cette 20e édition de la Coupe du monde commence avec l’une de ses plus grandes traditions. Après que l’Angleterre ait été privée d’un but valable de Frank Lampard en 2010, la vidéo est arrivée en 2014. Le monde aura-t-il droit à une autre nouveauté en Russie, en 2018 ? 

 



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0