Accueil | Nouvelles | Sports | Coupe du Monde 2014 | Poesitive sur la Finale Allemagne-Argentine

Poesitive sur la Finale Allemagne-Argentine

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Mario Gotze - le jeune tombeur de l'Argentine

L'Allemagne a sa coupe comme l'a dit Pelé
Il faut champion pour champion déceler
Mais puisqu'il aimerait voir démanteler
L'argentine, « le Roi s'est bien emballé
En polémique et s’est laissé aller »
Certains auraient tendance a signaler
Surtout quand Berlin s’était démêlé
Si difficilement, bien enficelé,
Par Ghana et USA harcelé
Mais avec le Brésil elle s'est étalée
La machine de la Mannschaft, bien huilée.
L'Argentine débuta engorgelée
Chez elle l'Allemagne bel et bien installé
Et les attaques faisait amonceler
Bête traquée, Buenos Aires répondait par volées
Dangereuses qui risquaient bien empaler
Berlin avec ce Messi décalé
Qui a chaque touche de balle manivellée
Aux fans était chloroforme inhalé.
Dans les stands sur le point de s'affaler.

La stratégie donna donc l'air d'aller
Car la balle avait semblé cavaler
Dans les buts allemands, faisant chanceler
Maintes fois la bande qui semblait tout contrôler
Mais Buenos Aires l'avait fait trémuler
Seulement, sans arriver à refiler
Le but qu'il voulait tant intercaler
Ses occasions très claires avaient spiralé
En dehors et ses fans ebranlés
Priaient pour ne pas voir capituler
Romero qui avait si bien goalé
Et leurs craintes de voir le degringoler
S'accrurent, Berlin continuant à gauler
En prolongation, voulant le débouler.

Berlin déambula dans des allées
Qui se métamorphosaient en vallées
Ou on pouvait bien l'observer dévaler
Alors que les Argentins essoufflés
Les penalties voulaient interpeller
Romero y pouvait les étoiler.

Götze

Mais les réserves de jeunesse profilées
De la Mannschaft maintenant endiablée
Percèrent le pauvre portier esseulé
Schürrle et Götze des bancs appelés
D'un petit manège l'ont écartelé
D'une passe Schürrle avait Götze hélé
Qui amortit et d'une balle missilée
On put le voir Romero flageller
Couvrant Germanie de fleurs d'azalée.
Avec les minutes toutes défilées
L'albiceleste fut deboussolee
Et rien, non rien ne put la consoler.

D'un ballon d'or Messi obnubilé
Aurait bien préféré le chambouler
Contre le trophée ou est emboulé
La belle image de ce monde footballé.

L'impertinence, jeune, pas écervelée
Tour a tour en pièces avait donc taillé
Les grands sud américains épinglés
Rio et Buenos Aires elle a cinglé.

La dépendance avait bringuebalé
Sa bosse elle essaya de trimbaler
L’étoile cette fois ne put rutiler
Les Allemands l'ont empêché de briller.

Un Schweinsteiger, tout sanglant, mutilé
Sachant sur les émotions pédaler
Semblait bien avoir su le dégonfler
Aidant ses compères a l’engeôler.

L'effet du Vatican est annulé
Avec Papes de chaque cote enrôlés
On a donc vu une Argentine désolée
N'ayant contre Luther rien déroulé
Pas de Di Maria, l'ange envolée,
Une divinité qui a détalé
Du Messi, humanité dévoilée
La Germanie avait tout empilé
Physique et métaphysique assemblées
Il s’assura cette finale d’emblée

Messi et sa bande surcontrolés
Echouèrent la ou Neuer a vigilé
Meilleur gardien il fut aureolé
Son pays, grands records a rassemblé.

Avec ce Loew elle a emerveillé
La Mannschaft qui s'est détaillée
Tout l'univers elle a donc régalé
Dans ce mondial ou elle a excellé.



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0