Accueil | Nouvelles | Sports | Nérilia et Melchie dans l'équipe de la Concacaf

Nérilia et Melchie dans l'équipe de la Concacaf

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

La sélection nationale de football féminin s’est qualifiée pour la première phase finale de Coupe du monde féminin de la Fifa grâce à sa victoire 1-0 aux dépens du Canada en match de classement dimanche soir au stade Ato Boldon de Couva (Trinidad). Cerise sur le gâteau, 2 joueuses de la sélection nationale haïtienne de football féminin font partie des 11 meilleures joueuses à l’issue de la phase Concacaf remportée par le Mexique. Il s’agit de Melchie Daelle Dumornay, la petite perle d’origine mirebalaisienne, et notre Nérigol, Nérilia Mondésir, qui termine à la 2e place du classement des buteuses. Retour sur une compétition d’exception.

Les Haïtiens parlent encore avec un sentiment de rêve. Grâce à une réalisation de Sherly Jeudy à la conclusion d’une magnifique passe de Nérilia Mondésir dès la 19e minute du match de classement de la Concacaf, la sélection nationale U20 de football féminin composte son premier billet qualificatif pour une phase finale de Coupe du monde et rejoint les héros de 1974 et de 2007. Mieux, le 14e pays qualifié pour Bretagne (France) 2018 se hisse parmi les 16 meilleurs du monde, et ceci sans favoritisme, sans interrogation, sans doute.

Déjà seul pays caribéen encore en lice après la phase de poule, pire, seul contre les grands mastodontes de l’Amérique du Nord, Haïti faisait figure d’outsider et n’avait pas grand-chose à espérer, sinon un exploit pour souhaiter s’asseoir parmi les 16 meilleures nations du football mondial. En demi-finale contre les Etats-Unis, Haïti a pourtant résisté tout en inquiétant l’adversaire. Quand la défense donnait des sueurs froides, Kerly Théus sortait le grand jeu dans les buts et faisait reculer l’échéance jusqu’à cette petite hésitation de Dougenie Joseph qui a été trop lente à réagir, laissant Jaelie Howell le temps de s’y prendre à deux reprises et vaincre Kerly Théus pour ouvrir le score. Considérant le fait pour les Américaines de vouloir prendre d’assaut les buts haïtiens, ils ont décidé de mettre tous les atouts de leur côté en faisant le break. Les coéquipiers de Melchie Daelle ont alors mis les pieds sur l’accélérateur pour forcer la gardienne des Etats-Unis, Amancia, à user de ses capacités. D’abord, une frappe limpide de Melchie Daelle Dumornay (87e) qui filait vers la lucarne des buts américains détournés par Amancia, une frappe puissante de Mélissa Dacius détournée encore par Amancia (89e) avant que cette reprise du genou droit de Nérilia à la conclusion d’une merveille de passe de Melchie Daelle Dumornay ne batte Amancia. Kerly Théus offrait l’avantage psychologique à l’équipe haïtienne en stoppant la tentative de Sophia Smith mais Nérilia manquait le cadre dans sa tentative et redonnait le moral à l’équipe américaine qui se qualifiait pour la finale.

Haïti n’a pas raté son match de classement. Contre le Canada qui l'avait battue 4-0 en phase de poule, l’équipe haïtienne s’est montrée compacte, plus disciplinée, cassant parfois le rythme des Canadiennes pour imposer le leur. Sherly Jeudy réussit ce qu’elle avait manqué depuis le coup d’envoi de la phase Concacaf. Mis en orbite astucieusement par Nérilia Mondésir sur une passe lumineuse, la Léoganaise réussit alors à donner l’avantage à l’équipe haïtienne. Un avantage que les Haïtiennes ne sont pas parvenues à accentuer, mais du moins conserver jusqu’à la fin de la partie, malgré l’arbitre. Haïti s’impose 1-0 et devient le 14e pays qualifié pour la Coupe du monde qui aura lieu du 5 au 24 août 2018 en Bretagne.

Par contre, l’attaquante Nérilia Mondésir (2e meilleure buteuse du tournoi avec 4 buts et deux passes décisives) et le milieu de terrain Melchie Daelle Dumornay, 1 but et 2 passes décisives) font partie des 11 meilleures joueuses de la compétition. Kerly Théus, en dépit de ses 2 matchs exceptionnels en demi-finale et en match de classement, n’a pas été retenue. Le 11 de la Concacaf devant évoluer en 4-2-3-1 se présente comme suit :

Gardienne : Emily Alvarado (Mexico)

Arrière droit ; Kiara Pickett (United States)

Stoppeur droit : Miriam Garcia (Mexico)

Stoppeur gauche : Maya Antoine (Canada)

Arrière gauche: Jimena Lopez (Mexico)

Demi droit : Jordyn Huitema (Canada)

Milieu récupérateur: Jaelin Howell (United States)

Milieu offensif axial : Melchie Daelle Dumonay (Haiti)

Milieu récupérateur : Savannah DeMelo (United States)

Demi gauche : Jacqueline Ovalle (Mexico)

Attaquante : Nérilia Mondesir (Haïti)

Un XI qui donne encore aux Haïtiens le temps de rêver encore plus et d’attendre désormais le tirage au sort de cette Coupe du monde de la FIFA pour savoir contre laquelle des 16 nations qui se qualifieront. Haïti disputera le premier tour de la phase finale.

Enock Nérée - source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0