Accueil | Opinion | Le G8 : explosé par les manœuvriers du Palais National

Le G8 : explosé par les manœuvriers du Palais National

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Présenté dans un premier temps comme un regroupement informel des candidats éliminés au Premier tour de la Présidentielle du 25 octobre 2015 pour amuser la galerie,  le G8 dans une lettre officielle adressée au Secrétaire General du Palais National déclare qu’il ne participe pas à la rencontre organisée par le Palais National relative aux termes de référence de la Commission de Vérification électorale.
Ces candidats qui ont trouvé une ingénieuse idée de créer un organe informel pour amuser la galerie, investir les medias et donner une apparente unité entre des politiciens poursuivants des objectifs divers et mesquins se sont laissé piéger par les  manœuvriers du  Palais National. 
Alors que le G8 a dit qu’il ne participe à la réunion du Palais du 12 avril, contrairement à toute attente, plusieurs personnalités importantes et membres du G8 ont participé activement à ces pourparlers du Palais. Et trois membres du G8 font partie de la commission chargée d’élaborer les Termes de Référence (TDR) de la Commission de Vérification Electorale décidée, en dehors de la loi et de la constitution, par Jocelerme Privert. 
Ainsi, l’intégration du G8 dans la stratégie du  Palais National avec des figures importantes comme Gerald Germain, Evel Fanfan et Eric Jean Baptiste, le Président Privert aura le temps d’assoir aisément son pouvoir et contrôler les ressources du pays. En trahissant la position exprimée par Me Samuel Madistin et le Professeur Sauveur Pierre Etienne, les trois brouillant commissaires du G8 qui sont aux ordres du Palais montrent au grand jour que le G8 est explosé. Chaque parti du défunt G8 défend sa chapelle. Sur ce point, Jocelerme Privert a réussi là où le Président Michel Joseph Martelly a échoué.  Vive la division pour une bouchée de pain !
Avec ce qui est arrivé au sein du G8 aujourd’hui, il ya un problème dans l’opposition. Ces supposés opposants membres du G8 dont certains étaient les anciens alliés objectifs et subjectifs du parti au pouvoir. Ils offrent un spectacle tout de même désolant du fait de lutte de position, de leadership voir même de sauvegarde des intérêts. Au lieu de se mettre en rang serré pour combattre l’adversaire commun qui est René Préval qui met la main sur toutes les ressources du pays (Energie, BNC, BRH, ect), ils se livrent dans une lutte interne sans un intérêt majeur. Car Jocelerme Privert et son boulanger René Préval vont rouler tout le monde dans la farine.
Dans cette guéguerre interne du G8, le grand vainqueur est le pouvoir en place et le perdant est sans nul doute le peuple haïtien. Avec ces manœuvres, Préval qui est aujourd’hui à son troisième mandat, dirige à distance le pouvoir de Privert, et exécute à grand pas son plan  d’annuler les présidentielles de 2015 et rendre dysfonctionnel le Parlement. 
Les membres du G8 doivent comprendre, lorsqu’on se dit opposant cela exige clarté, franchise, intégrité, solidarité et esprit d’alternance. Dans le milieu politique de l’opposition démocratique, la position de Jude Célestin et membre du G8 est jugé ambigüe. On n’oublie pas que c’est ce candidat flambeur qui a réclamé la formation de la commission d’évaluation électorale et qui était incapable de fédérer les forces de l’opposition autour de sa personne après avoir obtenu gain de cause. 
Eric Jean Baptiste, à qui Privert a promis qu’il va lui permettre de participer avec Maryse Narcisse au second tour de la présidentielle, est monté au créneau dans ses spots diffusés dans les médias pour exiger l’éviction  de la course électorale de Jovenel Moise, de Jude Célestin et de Moise Jean Charles. Le Cowboy Eric se livre dans une bataille sans merci contre Jude Célestin et Moise Jean Charles. 
Notre Eric national est assuré par son Conseiller politique Anthony Barbier qu’il a rencontré récemment et lui a promis qu’il sera le futur Président d’Haïti après le travail de la Commission de vérification électorale. 
Quant à Célestin, il compte sur ses hommes qu’il a placés au Palais auprès du Président Privert pour magouiller en sa faveur. Pour sa part, René Préval jure qu’il fera tout pour annuler les élections et faciliter le retour de Jacky Lumarque dans la course présidentielle. 
Moise Jean Charles commence à mobiliser ses partisans pour fragiliser le Président Privert et régler ses comptes avec ses copains du G8 qui l’ont jeté au chien. 
Sammuel Madistin, qui devient un général sans troupe, trouve une raison d’espérer en bombardant les medias avec de notes d’un G8 qui n’est qu’un champ de ruine. Eventuellement il retournera tranquillement à son cabinet d’avocat. 
Jean Henry Céant, qui est muet depuis belle lurette, est déjà de retour au notariat, admettant dans son silence l’échec.
L’Honorable Sénateur, Steven Benoit, le grand orateur d’antan, qui était connu pour ses capacités de faire des fuites en avant, se fait petit et s’est égaré au parlement.
La politique étant un métier de communication où l'image est primordiale, l'apparence joue donc un rôle majeur. Pas question de commettre de faux pas dans le choix vestimentaire. Mario Andrésol, le styliste du groupe,  prépare-t-il une nouvelle collection ?
Le temps est venu pour que notre Sauveur comprenne que la table est desservie, et que l’heure a sonné pour retourner à  son OPL d’antan. 
Le G8, c’était hier ! Enfin, le bal des coquins a pris fin !



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
3.00