Accueil | Notes de Presse | ACCUSATIONS DU BUREAU EXECUTIF DE LA CONFEDERATION DES TRAVAILLEURS (EUSES) DU SECTEUR PUBLIC (CSTP) : L’ONA FAIT LE POINT

ACCUSATIONS DU BUREAU EXECUTIF DE LA CONFEDERATION DES TRAVAILLEURS (EUSES) DU SECTEUR PUBLIC (CSTP) : L’ONA FAIT LE POINT

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

ACCUSATIONS DU BUREAU EXECUTIF DE LA CONFEDERATION DES TRAVAILLEURS (EUSES) DU SECTEUR PUBLIC (CSTP) : L’ONA FAIT LE POINT

La Direction Générale de l’Office National d’Assurance-Vieillesse (ONA) a pris connaissance, non sans stupéfaction, des allégations fallacieuses et mensongères du Bureau Exécutif National de la Confédération des travailleurs (euses) du Secteur Public (CTSP), relatées dans un article de l’édition du samedi 13 janvier 2018 du journal Le Nouvelliste. Elle déplore infiniment le fait que le CTSP, comme organisme légalement reconnu, ne se soit donné la peine de la contacter pour s’enquérir de la situation exacte de l’institution avant de se lancer dans cette manipulation dialectique et comptable. 

Avec une étonnante constance, ce syndicat s’est employé à la démolition de l’ONA, allant même jusqu’à parler de structures dont la loi organique ne fait pas état. La logique la plus élémentaire devrait pourtant faire comprendre aux membres de ce syndicat qu’en 1965, date de création de l’institution, une loi organique n’allait faire mention d’une direction informatique, par exemple. 

Quant aux chiffres exorbitants mentionnés par le CTSP concernant les membres de cabinet et chargés de mission, il n’a qu’à passer tout simplement à l’Institution afin de vérifier et confirmer leur inexactitude. D’ailleurs, il s’agit d'un organisme public, soumis à des règles comptables strictes et incontournables.

Le syndicat a également indexé ONAFANM et ONAPAM comme structures illégales. Rien de plus faux, car la loi organique autorise l’ONA à investir une partie des fonds qui lui sont confiés. La mise en place de ses structures n’est-elle pas une façon pour l’ONA d’investir et même de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des couches défavorisées qui n’ont vraiment accès au crédit bancaire ?

La brigade dont fait mention le CTSP ne date pas d’aujourd’hui, et le nombre de cadres œuvrant au sein de cette structure est loin d’être celui mentionné par le CTSP. Des chiffres qui n'existent que dans l'imagination perverse de ceux qui trouvent intérêt à répandre cette manipulation de chiffres et de dissimulation de la vérité d'une situation largement fantasmée.

L'angle d'attaque est d'autant plus minable que pour soi-disant affaiblir l’institution, ce syndicat en vient à inventer tout un tissu d’affabulations aussi inimaginables les unes que les autres, relativement au nombre de directeurs adjoints, de chefs de services, de membres de cabinet, de consultants...

Somme toute, cette Direction regrette que le CTSP ait privilégié cette voie pour faire de telles déclarations et n’ait pas cherché, comme préconisé pour tout travail professionnel, à vérifier l’exactitude des informations avant de les vulgariser.

La Direction générale de l’ONA a choisi de ne pas rentrer dans les considérations personnelles de ce syndicat et de ses motivations inavouées ; ce n'est pas de son ressort.  Mais elle se réserve toutefois de présenter le bilan de ses réalisations et d’apporter sous peu les précisions qui s’imposent face à ces déblatérations, basées sur du vent, voulant faire admettre dans l'esprit des gens que la sécurité sociale, cela se gère comme une société ou un budget familial. Par contre, elle constate que ce syndicat n’est pas en déficit de mensonges, non plus.

L’Office National d’Assurance-Vieillesse renouvelle son engagement à continuer de travailler conjointement avec tous les secteurs concernés pour la stabilité de l’Office et améliorer les structures existantes pour de meilleurs services.



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0