Accueil | Tele Caraibes 22 | Forum | Faire la politique autrement en Haïti, c’est possible

Faire la politique autrement en Haïti, c’est possible

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Qui l’a écrit : la vie est faite de politique ; l’homme est un animal politique… tout est politique ? Le nom de l’auteur importe peu. Mais conscient de la prééminence de la politique, de son imprégnation de notre société, de notre imaginaire, de toute notre vie, Forum a organisé deux éditions successives autour du même thème « Faut-il faire la politique autrement en Haïti ? », en invitant, le samedi 11 novembre, trois invités différents : le socio-économiste Guichard Doré, l’entrepreneur et homme politique Eric Jean Baptiste et le bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Stanley Gaston. 

Ce thème, qui aurait été consacré à des dizaines d’émissions et débattu sous des angles aussi différents que variés, s’impose par le fait que la politique chez nous provoque du dégoût, de désintérêt, de désenchantement et du mépris chez bien d’Haïtiens, notamment chez ceux profondément désespérés du pays. 

Les invités de Forum ont, au contraire, invité à faire la politique autrement, pas seulement les hommes politiques mais les citoyens. Pour Guichard Doré, la politique est l’affaire de tout le monde, au premier chef le citoyen qui paie ses impôts et qui, au retour, a le droit de demander des comptes à ses gouvernants. Guichard Doré renouvelle sa foi, sa confiance à ce citoyen en ce qu’il constitue le moteur de l’action politique et des institutions républicaines. Ainsi l’invite-t-il à faire la politique au risque qu’on ne la fasse pour lui et contre lui. 

Le bâtonnier Stanley Gaston invite lui à une politique axée sur les valeurs, ayant une vision claire, pour que le citoyen s’y retrouve. Ici, la politique est tellement dévoyée que le citoyen se refuse à y entrer, estime Me Gaston. Eric Jean Baptiste, ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2015, abonde presque dans le même sens. La politique doit être tournée vers les politiques publiques de santé, de l’éducation, des investissements, du respect des institutions, de la bonne gouvernance… Au final, elle ne sera plus assimilée au vagabondage, aux coups bas, à la trahison. 

Faire la politique autrement sous-entend, pour Eric Jean Baptiste, la lutte contre la corruption, la mise en œuvre des programmes de droits sociaux, économiques et culturels au profit de la population, de politiques publiques en matière d’énergie électrique, de transport en commun. Une politique, différente de celle qui se fait maintenant, suppose, selon Me Stanley Gaston, la prise en compte de la survie de la population et des politiques publiques de développement à long terme.      

S’en tenant au rôle indispensable du citoyen à la politique, Guichard Doré appelle à la construction d’une citoyenneté responsable dans le pays et au renforcement des corps intermédiaires de la société. Ce sont des corps de contre pouvoir, formant la base de la société.   

Les débats à Forum ont été très animés, marqués par des critiques subtiles d’Eric Jean Baptiste à l’encontre du pouvoir actuel, concernant le budget, le programme de financement et d’institutionnalisation des partis politiques. Ce qui amenait le conseiller spécial du président de la République, Guichard Doré, à défendre de temps en temps la vision du chef de l’Etat. Toutefois, l’ambiance a été très conviviale. L’émission s’est achevée sur une note d’optimisme, selon laquelle la politique peut se faire autrement autour des idées, de la vision, des valeurs républicaines, dans le souci de la transparence et de la bonne gouvernance inclusive. 



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0