Accueil | Tele Caraibes 22 | Forum | Pour l’intégration sociale intégrale des personnes en situation d’handicap

Pour l’intégration sociale intégrale des personnes en situation d’handicap

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Le problème des personnes en situation d’handicap constitue, partout et surtout en Haïti, un phénomène social, un grand enjeu auquel lest Etats font face et non sans difficulté : que ce soit sur le plan d’accès à l’éducation, sur le plan d’emploi, de logement, que ce soit sur le plan d’accessibilité aux bâtiments… « Comment travailler à l’intégration sociale des personnes handicapées ? » Tel a été le thème du Forum du samedi 25 novembre, auquel ont été invités le Dr Michel Péan, Jo-Ann Garnier Lafontant et Guerline Dardignac. 

Les invités ont débattu de la fragilité et de la précarité des conditions dans lesquelles vivent les personnes en situation d’handicap. L’applicabilité des lois relatives à leur intégration sociale (droits à l’éducation, à la formation professionnelle, à l’emploi, à la santé, au logement, l’accès à la libre circulation, aux infrastructures routières, immobilières…), le respect de leurs droits, l’absence de données statistiques ont été aussi évoqués. 

Le plus grave problème auquel font face généralement les personnes en situation d’handicap est leur environnement social et le non appui psychologique. Ce qui les handicape davantage, estime Jo-Ann Garnier Lafontant qui plaide pour leur véritable inclusion sociale. Le phénomène d’exclusion dont sont victimes en particulier les personnes en situation d’handicap existe partout, selon le Dr Michel Péan. A cela, il faudrait une révolution sociale, souhaite Guerline Dardignac, la directrice de cabinet du secrétaire d’Etat à l’intégration des personnes handicapées. Et ce n’est pas ce bureau, tempère-t-elle, qui va faire tout cela. Il s’agit d’une question sociétale qui fait appel à l’implication de la société et de l’Etat. Car le bureau du secrétaire d’Etat à l’intégration des personnes handicapées se charge surtout de sensibiliser et de promouvoir les droits des handicapés et d’orienter les politiques publiques en faveur des personnes aux besoins spéciaux. Il est, ajoute-t-elle, le garant du bien-être des personnes handicapées. En témoigne la loi du 13 mars 2012 portant, entre autres, la responsabilité de l’Etat et de la société à l’égard des personnes handicapées, le logement, la location, les bâtiments publics et privés, les moyens de transport public, l’accès à l’éducation, à l’information, à la justice, à la culture, aux sports et aux loisirs, l’emploi et le travail adaptés.

Pour sa part, le Dr Michel Péan, qui a été, de 2008 à 2011, secrétaire d’Etat à l’intégration des personnes aux besoins spéciaux, a rappelé être à l’origine d’une pétition – envoyée au Parlement haïtien – en faveur de la ratification du Traité de Marrakech. Cet accord vise à faciliter l'accès des aveugles, des déficients visuels et des personnes ayant d'autres difficultés de lecture des textes imprimés aux œuvres publiées. Pour Michel Péan, ce traité non encore ratifié par Haïti, traduit un équilibre entre les droits d’auteur et ceux des non-voyants. 

Au vu de tout cela, Jo-Ann Garnier Lafontant pense que le droit des personnes en situation d’handicap va au-delà des lois et des conventions, mais il réside dans un véritable réveil de la société et dans la mise en application des textes juridiques tant nationaux qu’internationaux. Dans ce cadre, le Dr Michel Péan conseille à l’exécutif de prendre des dispositions en vue de la création d’un comité chargé de veiller à l’application des lois, et d’un autre qui s’occuperait de leur suivi. Car ce ne sont pas les lois qui manquent. Mais une vraie conscience citoyenne, une responsabilité de l’Etat et la mise en œuvre des politiques publiques transversales sur l’intégration des personnes en situation d’handicap et du respect de leurs droits. Cependant, des efforts ont été consentis à ces fins, reconnaît le Dr Michel Péan, un militant de vieille date des droits des handicapés.     




Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0